Doudous

Accueil ] Présentation ] Sommaire ] Diffusion ] Forum ] Livre d'or ] Logos ] Moteur ] Résistance ] Nouveautés ]

[ Formation ] [ Définitions ]

Rééducation Symptômes Prévention Empathie Médiation Jeu Musicothérapie Résilience Doudous Etayage Génogramme Rêve éveillé Estime de soi

 

   

 

 

 

 

Pour approfondir ce sujet, voir aussi, sur ce même site, 

la page de liens sur Winnicott

en cliquant ici. 

 

Définitions et citations autour du Doudou et du concept d'objet transitionnel:

 

"Le concept d’objet transitionnel a surtout été élaboré par Donald Winnicott

Il s’agit du premier objet matériel possédé en propre par le bébé. Bien que l’objet transitionnel ne fasse pas partie de son propre corps, bébé ne le reconnaît pas encore comme appartenant à l’environnement. C’est pourquoi on l’appelle transitionnel. L’enfant a la capacité de créer, d’imaginer, d’inventer, de concevoir un objet et d’initier avec lui une relation affectueuse. Un objet transitionnel peut être un ourson en peluche, un édredon, un mot, une mélodie, ou un geste rituel." 

 

 http://www.psychomedia.qc.ca/vqr741.htm 

 

 

 

"L’objet transitionnel apparaît entre 4 mois et 1 an au moment où la mère, prise par ses occupations, commence à s’éloigner un peu de son bébé. Il l’aide à rétablir une certaine continuité menacée par la séparation avec la mère."

 http://www.psychomedia.qc.ca/vqr741.htm 

 

 

 

Objet transitionnel:

 

"Terme employé surtout en psychanalyse. Il désigne un objet qui est donné à point nommé (à un certain moment) par la mère à son enfant et qui représente pour celui-ci un "substitut" de la mère : grâce à cet objet, la mère, même absente, est encore symboliquement présente pour l'enfant. Cet objet est le prolongement de la mère et l'enfant l'investit comme tel."

 

 http://cde.4.free.fr/fra/respedago/francais/3030.htm

 

 

 

"Doudou 

 

n. f. Déf. : Objet préféré utilisé par le nourrisson et le jeune enfant pour se réconforter, notamment au moment de s'endormir. 

 

Note(s) : La notion d'« objet transitionnel », introduite par D. W. Winnicott, appartient au domaine de la psychanalyse. L'objet transitionnel, qui a l'effet apaisant d'un substitut maternel, est la première possession de l'enfant qui est extérieure à son propre corps, bien qu'il ne le perçoive pas nécessairement comme tel. Il apparaît généralement entre quatre et douze mois, et permet à l'enfant d'effectuer la transition entre la relation à la mère et la relation avec d'autres « objets » de son environnement. L'objet élu est généralement un objet matériel de texture douce (ce qui explique le nom familier doudou, provenant de la répétition du mot doux par l'enfant); il s'agit le plus souvent d'une couverture ou d'un bout de couverture ou encore d'un morceau de tissu (serviette, chiffon, mouchoir, par exemple) ou d'un animal en peluche, que l'enfant serre contre lui et suçote. Le terme doudou est employé au masculin en France et au féminin au Québec. 

Ce terme, de même que les termes anglais security blanket et blankie, sont des termes familiers, alors que les termes objet transitionnel et transitional object relèvent du vocabulaire spécialisé de la psychanalyse. [Office de la langue française, 2002]"

 

http://www.granddictionnaire.com/_fs_global_01.htm

 

 

 

 

Doudou

 

"Pour les psychologues son nom est beaucoup moins poétique : il est appelé "objet transitionnel". (...)

 Environ la moitié des enfants en possède un. Le doudou fait son apparition dès huit mois et disparaît avant 6 ans. 

Son rôle est de rassurer l’enfant lorsque celui-ci va se séparer de ses parents pour aller à la crèche ou chez la nourrice par exemple. D’où ce nom d’objet transitionnel : il fait le lien entre la famille et le monde extérieur. C’est pourquoi l’enfant l’abandonne souvent dès qu’il s’est fait des "copains" à l’école."

 

http://www.doctissimo.fr/html/sante/mag_2000/mag0804/sa_2114_doudou.htm

 

 

 

 

"Ce fameux objet transitionnel. "

 

"(...) Qui est -il ce Doudou? Comme le dit si bien le terme crée par le Docteur Donald Winnicott: il est objet de transition. Doudou est en partie vous et en partie votre enfant, intermédiaire entre le réel et l'imaginaire, la présence et l'absence, la sécurité et l'aventure. Il est l'objet de tous les possibles et de toutes les attentes. Présent en toutes circonstances, Doudou permet à votre enfant d'accepter votre absence, puisqu'une partie de vous est avec lui. Il permet de tester toutes les nouvelles expériences affectives, physiques ou autres, sans remettre en question l'équilibre intérieur de votre enfant, il lui sert de rempart protecteur face à l'inconnu! Il est le lieu d'expression de tous les sentiments, parfois câliné, parfois franchement malmené, Doudou constitue un espace neutre, ou rien n'est contesté. Cet objet est à la fois une partie de lui, mais aussi le premier objet considéré comme quelque chose qui n'est pas lui: l'entrée du Doudou dans la sphère de votre enfant constitue le passage vers une relation d'objet, c'est à dire vers la possibilité de percevoir un objet nettement différencié du sujet."

 

 http://www.neufmoisetplus.com/post-naissance/psycho/doudou.htm 

 

 

 

 "D.W.Winnicott considère que l'objet transitionnel appartient au domaine de l'illusion: "Champ intermédiaire d'expérience, dont il n'a à justifier l'existence ni à la réalité intérieure, ni à la réalité extérieure ( et partagée)". 

Ce champ intermédiaire va se poursuivre tout au long de la vie, avec ses expressions dans l'art, l'imagination et la créativité. 

 

 http://www.neufmoisetplus.com/post-naissance/psycho/doudou.htm 

 

 

 

"Apprendre c'est supporter l'absence. L'identité d'un enfant se construit sur un manque, sur une frustration, sur une réponse mal adaptée à son désir. Winnicott, en élaborant sa théorie sur l'objet transitionnel nous montre comment l'enfant met en place des stratégies de substitution au manque et développe ainsi sa capacité de penser."

 

http://capsais.free.fr/memoires/bruyere/apprend.htm 

 

 

 

"Dans un premier temps, la mère suffisamment bonne s'adapte tellement bien aux désirs de l'enfant, que celui-ci a l'illusion que le sein maternel fait partie de lui, qu'il le crée. Puis, petit à petit, cette adaptation décroît au fur et à mesure que l'enfant devient apte à tolérer les conséquences de la frustration. Ces "ratés" nécessaires sont limités dans le temps, et après la frustration revient la gratification. "Le père, c'est la somme de ces innombrables inadéquations entre le bébé et sa mère". Ainsi, la mère désillusionne l'enfant qui va prendre conscience d'un monde extérieur. 

Quelle est alors la fonction de l'objet transitionnel et des phénomènes transitionnels ? Ils donnent à chaque individu quelque chose qui restera très important pour lui : un domaine d'expérience vécue. Cette zone intermédiaire est nécessaire à l'instauration d'une relation entre l'enfant et le monde. C'est une aire d'expérience neutre : elle n'est ni intérieure, ni extérieure. C'est un pont entre le monde intérieur et le monde extérieur qui aide l'enfant à sortir de lui-même. Et cela n'est rendu possible que par un maternage suffisamment bon, lui-même dépendant d'un environnement suffisamment bon (voir, page 12 : "la fonction paternelle indirecte"). L'objet transitionnel prendra, en quelque sorte, la place de l'illusion et aidera le nourrisson à supporter l'angoisse qui accompagne l'absence de sa mère en gardant celle-ci symboliquement présente. Petit à petit, il déplacera ses possibilités de relation sur des êtres déjà familiers puis, plus tard, sur des étrangers. L'objet transitionnel sera désinvesti et à sa place s'installeront les intérêts culturels, la vie imaginative, la création. L'enfant va alors développer ses capacités d'abstraction, être capable de conceptualiser ce qui est indispensable pour apprendre. Du seuil de tolérance à la frustration de l'enfant, va dépendre sa capacité à supporter la remise en cause de l'apprentissage. Apprendre, c'est modifier la représentation qu'on a d'un savoir pour la rendre plus opérante. Or, pour modifier une représentation, il faut accepter d'abandonner l'initiale pour intégrer la nouvelle. C'est ce que S.Boimare exprime lorsqu'il écrit : "Apprendre, ce n'est pas seulement mettre en jeu son intelligence et sa mémoire, c'est pouvoir se confronter avec ses insuffisances, c'est accepter d'abandonner ses certitudes et son illusion de tout savoir". 

 

Philippe BRUYERE 

C.A.P.S.A.I.S Option G 

Fonction paternelle et cadre rééducatif

http://capsais.free.fr/memoires/bruyere/apprend.htm 

 

 

 

"Une définition de l'objet transitionnel: "Chez Winnicott, objet affectivement investi par l'enfant comme substitut maternel et opérant une fonction d'auto-apaisement (ex. un animal en peluche ou bien un coin de couverture ou d'oreiller)." 

 

http://www.gestalt.asso.fr/livre/glossair.htm

 

 

 

 

Remonter ] Rééducation ] Symptômes ] Prévention ] Empathie ] Médiation ] Jeu ] Musicothérapie ] Résilience ] [ Doudous ] Etayage ] Génogramme ] Rêve éveillé ] Estime de soi ]