Génogramme

Accueil ] Présentation ] Sommaire ] Diffusion ] Forum ] Livre d'or ] Logos ] Moteur ] Résistance ] Nouveautés ]

[ Formation ] [ Définitions ]

Rééducation Symptômes Prévention Empathie Médiation Jeu Musicothérapie Résilience Doudous Etayage Génogramme Rêve éveillé Estime de soi

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Définitions et citations autour du génogramme

 

 

 

 

Le génogramme

"A été créé dans les années 70 par les pionniers de la thérapie familiale (Grégory Bateson, l’école de Palo Alto…). Il arrive en France environ 10 ans plus tard et est utilisé dans le cadre d’entretiens en thérapie familiale."

 

http://www.psychogenealogie.com/pages/arbre.html

 

 

"A son origine, le génogramme est un outil thérapeutique. Il a été créé par le courant des thérapies familiales systémiques aux États-Unis, dans les années 1970. Selon les systémiciens américains, l'invention du génogramme est associée aux travaux de M. Bowen et à sa théorie des systèmes familiaux (...)

L'outil a été introduit en France, par deux articles de E. Lemaire-Arnaud, le premier en 1980 et le second en 1985." 

 

L'évaluation en protection de l'enfance

Théorie et méthode

Francis Alföldi

Dunod, 1999, Page 134

 

 

"Rappelons que le professeur Henri Collom a développé à Dakar (et ramené à Nice en 1978) la technique du génosociogramme, issue des réflexions de Moreno, que nous développons. "

 

Extrait de:

Aïe, mes aïeux,

Anne Ancelin Schützenberger

 

Desclée de Brouwer

1999, page 20

 

 

"Certains rattachent l'origine du génogramme à une conférence de Murray Bowen de 1967 sur la thérapie familiale; mais on pourrait dire que le génogramme est issu des premières réflexions sur les liens familiaux complexes fait par Moreno -et son atome social- sans que les divers praticiens de la thérapie familiale systémique et du génogramme retracent cette "généalogie historique". 

 

Extrait de:

Aïe, mes aïeux,

Anne Ancelin Schützenberger

 

Desclée de Brouwer

1999, page 21

 

 

 

Génogramme: utilisation dans le domaine médical

"Le génogramme est essentiellement la représentation graphique d'une famille, rassemblant sur un même schéma: les membres de celle-ci (le plus souvent sur deux ou trois générations), les liens qui les unissent, et les informations biomédicales et psychosociales qui s'y rattachent."

 

http://www.er.uqam.ca/merlin/af691572/geno.html

 

 

Définition:

"Le génogramme ou génosociogramme (quand il inclut les déterminants sociaux) est la représentation graphique codifiée de l’arbre généalogique. Il met en perspective une vision du groupe familial dans son ensemble. Cet ensemble forme un tout indissociable ; chaque élément est lui-même partie de ce tout et le contient en lui-même."

 

http://www.psychogenealogie.com/pages/arbre.html

 

 

Définition:

" Un génogramme est une technique pour dessiner un arbre familial et y enregistrer de l'information sur les membres de la famille et leurs relations sur une période d'au moins trois générations. Les génogrammes traduisent graphiquement de l'information sur la famille d'une façon telle qu'ils fournissent une vue d'ensemble rapide de " patterns " familiaux complexes et sont une source riche d'hypothèses sur la manière dont un problème clinique peut-être relié à un contexte familial donné et l'évaluation dans le temps, à la fois du problème et du contexte ".

 

http://noemed.univ-rennes1.fr/sisrai/art/geno.html

 

 

Définition: 

"Le génogramme est un outil pratique en thérapie ou en intervention familiale. C'est une façon de représenter un arbre généalogique familial qui contient les principales informations sur les membres d'une famille, leur interrelations sur au moins trois générations. On peut voir rapidement (sous forme graphique) les dynamiques familiales complexes et être en mesure d'en tirer des hypothèses sur les causes des problèmes potentiels en relation avec le contexte familiale actuel et passé. Cet outil rejoint une approche systémique de la vision d'une problématique (un individu dans un contexte familial). On peut déceler diverses dynamiques répétées et transmises à travers les générations donc de voir comment la famille reproduit les mêmes comportements d'une génération à une autre."

 

Sylvie Bastien

 

http://membres.lycos.fr/ca1998/P9bis.HTML

 

 

"Le génogramme est donc pour nous un outil dont l'intérêt est de remettre en contact et à jour, l'expérience émotionnelle des générations antérieures ainsi que leurs traces dans l'imaginaire familial actuel pour éclairer le vécu de la génération présente, et l'aider à se ressaisir de façon active et consciente de cette dynamique implicite."

 

De la théorie à l'outil, Quelques réflexions à partir de l'utilisation du génogramme en formation, 

M. Cauletin

Psychologue clinicienne, formatrice à l'ADRETS

 

Thérapie familiale, Genève, 1992, Vol. 13, N°2, Pages 155/163.

 

 

Définitions:

"Le génogramme est tout simplement une représentation graphique de la famille" (Lemaire-Arnaud, 1980, P. 33)

 

" Le génogramme est à mes yeux la représentation de l'espace interpsychique familial" (Lemaire-Arnaud, 1995, P. 6)

(...)

Nous optons pour une définition qui ajoute aux deux notions-clef de E. Lemaire-Arnaud, un énoncé descriptif synthétique: 

Le génogramme est une représentation graphique de l'espace interpsychique familial. Il offre une lecture transgénérationnelle de l'histoire familiale dont il associe les éléments généalogiques, les événements importants et les relations les plus marquantes."

L'évaluation en protection de l'enfance

Théorie et méthode

Francis Alföldi

Dunod, 1999, Page 134

 

 

Définitions: génogramme d'évaluation.

"Le génogramme d'évaluation est une représentation graphique utilisée en protection de l'enfance afin de renforcer l'évaluation diagnostique, implicationnelle et prospective d'une situation de maltraitance infantile."

 

L'évaluation en protection de l'enfance

Théorie et méthode

Francis Alföldi

Dunod, 1999, Page 136

 

 

Définition: le génosociogramme:

"Rappelons que le génosociogramme est une sorte d'arbre généalogique fait de mémoire (c'est à dire sans recherche d'information et de documents) complété des événements de vie importants (avec leurs dates et leurs liens) et du contexte affectif (liens sociométriques, marqués par des flèches ou des traits de couleurs). Le génosociogramme n'est pas seulement un arbre généalogique situant la parentèle. Ce qui est important, c'est la façon dont l'auteur de cet arbre "fantasmatique" perçoit les personnages et les liens qui les unissent et qui le lient à ses ascendants et collatéraux et à leurs rôles. Ce sont même parfois les blancs, les trous de mémoire de la famille qui en disent long (comme les silences sur le divan) sur ce qui a été "rayé de la mémoire familiale"."

 

Extrait de:

Aïe, mes aïeux,

Anne Ancelin Schützenberger

 

Desclée de Brouwer

1999, page 89

 

 

"Le génogramme peut être utile pour analyser 5 domaines du système familial:

bullet

le mode de communication

bullet

les relations

bullet

les maladies

bullet

les problèmes familiaux

bullet

les expériences traumatisantes"

http://www.interaide.org/pratiques/pages/urbain/santesocial/genofrench.htm

"Le génogramme met en évidence les évènements répétitifs, les maladies, accidents, les conflits relationnels, les différences culturelles, sociales, les programmations conscientes et inconscientes sources d’obstacles à la réalisation personnelle."

 

http://www.psychogenealogie.com/pages/arbre.html

Domaine médical: interprétation du génogramme: 

"Les interprétations que l'on peut faire d'un génogramme, peuvent être regroupées en six catégories . (....)

L'interprétation du génogramme permet d'identifier des facteurs de risques biomédicaux et psychosociaux et d'émettre des hypothèses sur la situation actuelle pour mieux la comprendre."

http://www.er.uqam.ca/merlin/af691572/geno.html

 

 

Psycho-généalogie

"C’est un outil de base qui peut aussi se regarder et se lire comme un rêve avec :
bullet

Le contenu latent : ce qui se cache derrière les personnages, les situations, les relations, tous les non-dits, les secrets, toutes les interrogations qui seront soulevées par le(la) psycho-généalogiste.

bullet

Le contenu manifeste : l’ordre des générations, les places de chacun, l’histoire qui se raconte, les faits réels (état civil, évènements politiques, historiques, culturels…)

 

http://www.psychogenealogie.com/pages/arbre.html

Psycho-généalogie:

"Principes de base:

 

bullet

L'origine: d'où je viens? (....)

bullet

La transmission: où je vais? 

La première transmission, bien avant la naissance voire avant la conception concerne la pérennité du nom de famille. (....)

L’idée de la transmission nous amène vers la succession :
bullet

Succession des générations : des lignées qui se sont constituées

bullet

Succession de l’histoire telle qu’elle s’est vécue au fil du temps

bullet

Succession des biens matériels et immatériels

Ce qui se transmet n’est pas toujours visible, il y a les contenus conscients et inconscients d’une transmission.(....)

bullet

L'identité:

Le chemin vers l’identité passe par des identifications. (...)

L’identité s’acquiert au cours d’un processus tout au long duquel il est nécessaire de renouer des liens avec son histoire familiale, dans ce qui a été transmis et qu’il est nécessaire de s’approprier pour se construire."

Extraits du texte de  

Maureen Boigen

 

A lire en intégralité sur le site:

http://www.psychogenealogie.com/pages/principe.html

 

 

 


L’intervention en psycho-généalogie porte dans un premier temps vers:

les transmissions visibles :
bullet

Les prénoms et leurs significations, le sens attribué à la préférence de ce choix, les prénoms qui se répètent en fonction des places, les prénoms avec en arrière plan le projet parental…..

bullet

Les métiers et le lien avec ceux exercés à une autre génération

bullet

Les maladies et tout ce qui touche à l’intégrité corporelle : les suicides, les fausses couches, les IVG, les dépressions, les accidents…..

bullet

Les dates anniversaires


En ce qui concerne les transmissions invisibles, nous trouverons pêle-mêle : 

bullet

les secrets, 

bullet

les non-dits, 

bullet

les échecs, 

bullet

les conflits ,

bullet

les identifications, 

bullet

les contrats familiaux conscients et inconscients, 

bullet

les croyances et les différents héritages : psychique, matériel, physique (ressemblances), 

bullet

les loyautés familiales.

 

Extraits du texte de  

Maureen Boigen

 

A lire en intégralité sur le site:

http://www.psychogenealogie.com/pages/principe.html

 

 

Les informations qu'on peut trouver dans le génogramme:
Concernant l'individu

bullet

Les points de vulnérabilité
bullet

les faiblesses

bullet

les traumas

bullet

les échecs

 

bullet

Les modes de réactions
bullet

les colères, les frustrations

bullet

les préjugés

 

bullet

Les forces
bullet

sensibilité

bullet

gestions des mécanismes

bullet

capacité à résoudre un problème

 

Concernant le système

bullet

La proximité ou l'éloignement des relations

bullet

Le pouvoir et la hiérarchie
bullet

domination - soumission

bullet

flexibilité - rigidité

bullet

tradition - adaptation

bullet

fantômes familiaux

bullet

La répétition des schémas et des attitudes

bullet

Les croyances du système familial

http://www.interaide.org/pratiques/pages/urbain/santesocial/genofrench.htm


 

"Ainsi, le génogramme permet aux membres d'une famille de se voir d'une autre manière, sous un autre angle, recadrant par là même des comportements chargés émotionnellement en créant de nouvelles perspectives qui aident à comprendre les réponses familiales jusqu'alors génératrices ou renforçatrices du comportement symptomatique du patient désigné. Il permet d'établir des liens jusqu'ici inconnus ou tout du moins inconscients entre le problème qui nous est soumis et les différentes interactions souvent répétitives des patterns familiaux avec ses règles, ses mythes et ses résonances issus du passé et des générations précédentes."

 

Extrait du texte

L'utilisation du génogramme au cours de l'entretien familial

Par Dominique GUICHARD

Psychologue scolaire

 

A lire en intégralité sur le site:

http://perso.wanadoo.fr/dominique.guichard/genogramme.htm

 

 

Le génogramme d'évaluation en protection de l'enfance:

"Adapté à l'évaluation, le génogramme développe une fonction clinique d'analyse diagnostique. En protection de l'enfance, le génogramme d'évaluation ajoute un apport technique à l'analyse des cas de maltraitance. Intégré à la pratique institutionnelle, il favorise la mise en évidence des ressources immanentes au système familial. Il met à distance l'effet envahissant du symptôme. Il offre un support à la projection du ressenti subjectif du professionnel qui présente le cas. "

 

L'évaluation en protection de l'enfance

Théorie et méthode

Francis Alföldi

Dunod, 1999, Page 134

 

 

"Objectifs:

Le génogramme d'évaluation poursuit quatre objectifs:

  1. La visualisation de la problématique familiale;

  2. L'évaluation de la gravité de la maltraitance,

  3. La production de sens sur les informations réunies;

  4. L'activation du travail collectif pluridisciplinaire. "

 

L'évaluation en protection de l'enfance

Théorie et méthode

Francis Alföldi

Dunod, 1999, Page 135

 

 

 

La vision systémique de la famille

"Le génogramme met en perspective, une vision systémique de la famille. En systémie, la famille assimilée au système est comprise comme "un complexe d'éléments en interaction, autorégulé". (...) Le système familial est gouverné par des lois internes. il a tendance à neutraliser les influences extérieures qui menacent le maintien de son fonctionnement. les éléments exogènes qui percent ses frontières font l'objet d'assauts immédiats: ils sont incorporés ou détruits. La gestion du mouvement tend au rétablissement de l'équilibre antérieur. Ce processus est décrit sous le terme d'homéostasie. le génogramme aide à comprendre comment le comportement d'un membre isolé, reste indissociable de l'ensemble des interactions familiales. Cette perspective replace le symptôme dans la globalité du dysfonctionnement familial. la prise en compte du rôle qu'il y tient ouvre sur une démarche de compréhension."

 

L'évaluation en protection de l'enfance

Théorie et méthode

Francis Alföldi

Dunod, 1999, Page 135

 

 

"L'émergence des ressources

Le génogramme met en évidence les ressources humaines dont dispose la famille; (...) L'usage de la polychromie fait simultanément apparaître les ressources endogènes provenant des relations intrafamiliales, et les ressources exogènes apportées par l'environnement socioculturel. Le travail sur les ressources atténue l'effet de sidérations produit par les traits éprouvants du dysfonctionnement familial. De nombreux systèmes familiaux pathologiques possèdent simultanément un potentiel de ressources insoupçonnées. L'exploitation clinique des ressources travaille à la sédation des souffrances collectives du groupe familial."

 

L'évaluation en protection de l'enfance

Théorie et méthode

Francis Alföldi

Dunod, 1999, Page 143/144

 

 

"La dimension contre-transférentielle"

"Il est possible de faire figurer le professionnel qui présente le cas, sur une colonne qui le sépare distinctement du tracé familial. Le procédé permet de représenter les relations significatives qui lient l'intervenant aux membres du groupe familial. Ce tracé aide le praticien à distancier les engagements inconscients qui sous-tendent son action professionnelle."

 

L'évaluation en protection de l'enfance

Théorie et méthode

Francis Alföldi

Dunod, 1999, Page 144

 

 

"Le guide de lecture du génogramme" (évaluation de situations de maltraitance en protection de l'enfance)

"Les grilles de lecture ne manquent pas en recherche évaluative. L'un de ces outils a été adapté à l'exploitation du génogramme: les "catégories interprétatives du génogramme" de Mac Goldrick et Gerson. 

Cet instrument permet de mieux cerner le fonctionnement systémique de la famille. Les six catégories distinctement décrites tendent à générer des "hypothèses de travail pertinentes sur les modèles familiaux" (Mac Goldrick et Gerson, "Génogrammes et entretien familial, ESF, 1990, P. 59). 

Six champs d'interprétation sont sélectionnés:

  1. la structure familiale;

  2. les parcours du cycle de vie;

  3. la répétition de patterns à travers les générations;

  4. les événements de la vie et le fonctionnement familial;

  5. les patterns relationnels et les triangles;

  6. l'équilibre et le déséquilibre familial.

 

L'évaluation en protection de l'enfance

Théorie et méthode

Francis Alföldi

Dunod, 1999, Page 150

 

 

Génogramme et migration:

"(...) nous nous servons du génogramme pour restructurer le temps morcelé par la migration et permettre aux parents de retrouver et retransmettre l'ancrage culturel préalable à l'ouverture vers d'autres expériences de vie."

 

Pour l'article complet:

 

"Approche transculturelle des troubles de la communication

Langage et migration"

Francine Rosenbaum

 

Masson,

1997

Page: 43

 

 

Les objectifs du génosociogramme

bullet

"Parler sa vie" et montrer clairement l'histoire de la famille nucléaire et de la famille d'origine, en mettant en évidence les relations entre les diverses personne qui la composent;

bullet

(...) se situer dans une perspective transgénérationnelle et se mettre à la recherche de ses racines et de son identité;

bullet

mettre en évidence les processus de transmission transgénérationnelle et les phénomènes de répétition transgénérationnelle (...)

bullet

comprendre les effets d'un deuil non résolu, les effets du non-dit, comprendre une situation comme celle de "l'enfant de remplacement" (...)

bullet

mettre en évidence aussi les différents rôles familiaux, et les règles qui les sous-tendent pour comprendre les modalités transactionnelles en jeu dans la famille. (...)

 

Extrait de:

Aïe, mes aïeux,

Anne Ancelin Schützenberger

 

Desclée de Brouwer

1999, page 89

 

 

 

Construction du génogramme

"La construction du génogramme doit revêtir un caractère " clinique ", c'est-à-dire que chacun doit pouvoir exprimer ses sentiments dans la mesure de ce qu'il peut exprimer et avec les mots qui lui sont propres. Il ne s'agit en aucun cas de dresser un arbre généalogique exhaustif sur plusieurs générations, mais plutôt de susciter des réactions émotionnelles et un échange entre les différents membres de la famille à partir de ce qu'ils ont envie de livrer et en respectant les défenses inévitables qui sont réactivées dans ce cadre.
Il est d'usage de laisser l'initiative au porteur du symptôme (l'enfant si c'est le cas) de la manière de représenter la famille et de désigner qui va figurer sur le génogramme, avec sa propre façon de les désigner : nom, prénom, surnom, diminutif, événements, commentaires, âge, etc.
Cependant, un code commun doit être respecté afin de permettre la meilleure lisibilité possible de la complexité familiale."

Pour la suite de l'article et des précisions sur les codes utilisés:

 

L'utilisation du génogramme au cours de l'entretien familial

Par Dominique GUICHARD

Psychologue scolaire

 

http://perso.wanadoo.fr/dominique.guichard/genogramme.htm

 

 

Technique du génogramme

"La convention graphique

La construction du génogramme est codifiée par une convention graphique. La convention graphique est l'ensemble des symboles utilisés pour tracer le génogramme."

 

Pour des précisions sur les codes utilisés lire:

 

L'évaluation en protection de l'enfance

Théorie et méthode

Francis Alföldi

Dunod, 1999, Page 135

 

 

Standardisation des symboles.

"Comme pour toute représentation symbolique, la représentation n'aura de sens que si les symboles sont définis pour ceux qui essayent de lire un génogramme. Récemment, des médecins et des thérapeutes familiaux dirigé par MacGoldrick se sont unis pour standardiser les symboles du processus de construction du génogramme."

Pour les symboles voir sur le site:

http://www.er.uqam.ca/merlin/cg391507/base.htm

Utilisation dans le cadre scolaire

"Les difficultés scolaires des enfants, et surtout leur cristallisation sous forme d'échecs insurmontables sont souvent des phénomènes répétitifs dans les familles. La plupart du temps, si on se donne la peine de creuser un peu, ces échecs apparaissent comme le résultat de véritables processus qui s'inscrivent dans des mythes familiaux où la réussite scolaire d'un enfant peut être ressentie comme une trahison vis à vis des règles établies depuis plusieurs générations.
Dans d'autres cas, le comportement insupportable d'un enfant ne peut être compris par l'école ou par la famille qu'à la lumière d'événements souvent appréhendés de manière linéaire et incomplète. Enfin, nous rencontrons nombre d'enfants qui ont du mal se situer dans des familles disloquées ou recomposées et où leur place symbolique est dissoute dans des paroles de circonstance, voire masquée par des secrets lourds de conséquences sur le plan de la construction de la personnalité avec son lot d'inhibition relationnelle, verbale ou même intellectuelle.
Permettre à l'enfant d'avoir " son mot à dire " et de pouvoir poser les questions suscitées par la construction du génogramme justifient l'emploi de cet outil dans le cadre des suivis en psychologie scolaire."

Pour la suite de l'article et des exemples pratiques:

 

L'utilisation du génogramme

au cours de l'entretien familial

Par Dominique GUICHARD

Psychologue scolaire

 

http://perso.wanadoo.fr/dominique.guichard/genogramme.htm

 

 

Élaboration du génogramme dans les groupes

"Dans les groupes d'enfants, le travail sur le génogramme se construit lentement et progressivement, en respectant les besoins affectifs et le rythme d'apprentissage de chacun, de la manière suivante: 

bullet

nous commençons par dessiner l'arbre généalogique de la famille sur trois générations, enfants, parents, grands-parents. (...)

bullet

nous établissons une collaboration étroite avec la famille au moyen d'un système de billets ou/et de tâches à accomplir; (...)

bullet

nous évoquons les divorces, les membres absents et les personnes décédées dans la famille. (...)

bullet

nous mettons en évidence les liens que chaque enfants entretient avec les différents membres de la famille, ce qui nous permet de parler les sentiments liés aux séparations, à l'éloignement, aux retrouvailles, et ceci pour chacun des membres de la famille. Les enfants peuvent ainsi sortir des descriptions habituelles et/ou stéréotypées;"

(....)

 

Pour l'article complet:

 

"Approche transculturelle des troubles de la communication

Langage et migration"

Francine Rosenbaum

 

Masson,

1997

Pages: 34/35.

 

 

"Personnellement je trouve que l'énergie, le dynamisme qui circulent dans un groupe aident les personnes à préciser, et "sortir", saisir leur problème, ou même à l'énoncer. 

On remarque, dans un travail en petit groupe, que le vécu des uns réveille les souvenirs des autres. 

(...)

Les échos du groupe permettent à la personne en train d'élaborer son génosociogramme d'avancer toujours plus loin dans ses découvertes et, parallèlement, chacun des membres du groups se trouve aidé par la personne retraçant sa propre histoire familial transgénérationnelle pour la compréhension de son propre génosociogramme."

 

Extrait de:

Aïe, mes aïeux,

Anne Ancelin Schützenberger

 

Desclée de Brouwer

1999, page 105/106

 

Remonter ] Rééducation ] Symptômes ] Prévention ] Empathie ] Médiation ] Jeu ] Musicothérapie ] Résilience ] Doudous ] Etayage ] [ Génogramme ] Rêve éveillé ] Estime de soi ]