Lecture 20

Accueil ]    [ Sommaire ] [ Présentation ] [ Moteur ]

[ Rééducation ] [ Lectures ]

 

 

  Lecture 19

Le saisissement de l'écriture

 

Lecture 21 

La méthode Aucouturier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Accueillir, accompagner, former des enseignants

 

Guide de réflexion et d'action

 

Patrice Pelpel

 

Pédagogie/Formation

Chronique Sociale

Juillet 2003

 

 

Pour aller directement au chapitre concerné, cliquez sur le dossier:

Coups de coeur

Quatrième de couverture

Table des matières

Citations

 

Coups de coeur

Un livre qui s'adresse aux formateurs de terrain. 

 

Bien évidemment et comme d'habitude (oui, oui, j'en ai lu d'autres !!), les formateurs visés sont ceux qui accompagnent les professeurs des écoles (PE) , ou les professeurs exerçant en collège, en lycée d'enseignement général et technologique (LEGT) ou en lycée professionnel (LP). La situation des  Maîtres d'Accueil Temporaires  associés à la formation des CAPA-SH n'est, quant à elle, même pas évoquée. (Grrr !!!)  

Mais, bon, il faut bien le reconnaître, tout le monde peut y trouver de quoi faire avancer sa pratique d'enseignant associé à une formation, y compris les oubliés par l'auteur. 

 

La fonction tutorale est ici bien analysée. Et ça, c'est utile à tous. Toutes les personnes spécialisées ou non, formées à l'accueil des stagiaires ou non, devraient se poser les questions que cherche à éclairer cet ouvrage. 

 

Par ailleurs, on  y trouve également de nombreux exercices et outils pratiques qui seront utiles aux formateurs, conseillers pédagogiques, formateurs de formateurs, enseignants maîtres formateurs, maîtres d'accueil temporaires etc... 

 

Quelques exemples: 

bullet

Un Q-sort sur les représentations de la formation: "Former, c'est... " ainsi qu'une exploitation des exercices individuelle ou collective. 

bullet

Un tableau des missions du Conseiller/Tuteur dans ses aspects relationnels, professionnels et pédagogiques.

bullet

Une analyse de contenu de 66 rapports de conseillers pédagogiques.

bullet

Différentes grilles d'observation et d'analyse.

bullet

Des grilles et tableaux permettant de savoir ce que pensent les élèves, dont le questionnaire PERPE (Perception par les élèves des relations élèves-professeurs) d'origine canadienne et l'échelle de Cosgrove.

bullet

etc.

 

 

Quatrième de couverture

"La réalisation de stages constitue un temps fort dans la formation théorique et pratique des enseignants. Cette démarche contribue à faire découvrir les différentes réalités de ce métier, à approfondir les compétences nécessaires.

Des enseignants en poste sont sollicités pour accueillir des étudiants ou des stagiaires. En parallèle de leurs activités d'enseignants, ils deviennent donc maîtres formateurs, conseillers pédagogiques, maîtres d'accueil, tuteurs...

Cette fonction d'accompagnement n'est pas toujours facile à appréhender.

Cet ouvrage donne des repères pour clarifier ces fonctions d'accueil, d'accompagnement et de formation. Il présente les éléments théoriques et pratiques permettant d'acquérir les compétences de base nécessaires au conseil pédagogique.

Il propose de nombreux exercices, une sélection commentée des textes clés régissant cette fonction spécifique."

 

 

Patrice Pelpel est agrégé de philosophie, enseignant-chercheur HRD en sciences de l'éducation en IUFM et membre du LIREST, ENS Cachan.
Ses recherches contribuent à renforcer la formation des enseignants.
Il anime des sessions de formation notamment destinées aux conseillers pédagogiques et aux maîtres formateurs. Il est fauteur de plusieurs ouvrages dont "Se former pour enseigner"chez Dunod.

Table des matière: 

Avant-propos

 

Première partie

Articuler fonction tutorale et formation

Chapitre 1. Les étapes d'une rupture

bullet

Dans le second degré: du compagnon au formateur

bullet

Dans le premier degré: de l'application à la formation

 

Chapitre 2. Les formateurs de terrain

bullet

Des fonctions communes, mais des statuts diversifiés

bullet

Le blues du praticien

 

Chapitre 3. Pour aller plus loin

bullet

A quelles compétences former?

bullet

Q-sort sur les représentations de la formation

 

Deuxième partie

Mettre en scène le conseil pédagogique

 

Chapitre 4. De l'implication du terrain à la formation des formateurs

bullet

Typologie de stages et pratiques de formation

bullet

De l'analyse fonctionnelle au cahier des charges

bullet

Conseiller les conseillers?

 

Chapitre 5. Du contrat à l'évaluation

bullet

Du contrat de formation

bullet

Du conseil comme un des beaux-arts

bullet

Le paradoxe de l'évaluation

 

Chapitre 6. Pour aller plus loin

bullet

Les rôles attendus des formateurs de terrain

bullet

Elaborer le cahier des charges

bullet

Les trois niveaux de contrat

bullet

Que disent les rapports?

bullet

Formaliser l'évaluation

 

Troisième partie

Instrumenter le conseil pédagogique

 

Chapitre 7.Vers une observation formative

bullet

Observation et pratiques de stage

bullet

Méthodologie de l'observation

bullet

Observation et formation

 

Chapitre 8. L'entretien de conseil

bullet

Conseiller n'est pas jouer

bullet

Un problème d'attitude

 

Chapitre 9. La prise de conscience par et pour la formation

bullet

Les techniques d'explicitation

bullet

Analyser les pratiques

 

Chapitre 10. Pour aller plus loin

bullet

Observer/évaluer

bullet

De l'instrumentation à l'observation

bullet

L'utilisation technique d'une grille d'observation

bullet

Q-sort sur les attitudes spontanées dans la relation de conseil

bullet

L'egogramme: évaluation de la structure P.A.E.

bullet

Y a-t-il un jeu ou non 

bullet

Une étude de cas. 

 

Bibliographie

Extraits:

" Avant-propos"

La pratique de stage constitue un temps fort de la formation en IUFM, notamment en deuxième année. Il ne s'agit pas pour autant d'une formation sur le tas, et concrètement, de très nombreux collègues du premier et du second degré sont amenés à accueillir des étudiants ou des stagiaires dans leurs classes lors des stages de pratique accompagnée, et/ou assurer leur tutelle lors des stages en responsabilité et en situation. Pour marquer leur double appartenance, on les appelle les formateurs de terrain: ils enseignent et simultanément, avec ou sans décharge, accueillent leurs futurs collègues dans les établissements, participent à leur formation, à leur évaluation, et pour certains d'entre eux, interviennent dans des modules de formation (didactique, mémoires professionnels, analyse de pratiques). Selon les niveaux d'enseignement considérés, les types de stages et leurs conditions de recrutement, ils portent des noms différents: maîtres formateurs, conseillers pédagogiques, maîtres d'accueil, tuteurs.... Mais, au delà des différences qui peuvent exister entre le premier et le second degré, entre enseignement général et enseignement technologique ou professionnel, c'est bien la même fonction qu'ils prennent en charge vis-à-vis des stagiaires en formation ou des enseignants débutants. Cette fonction tutorale trouve aussi son champ d'application pour d'autres personnels que les seuls enseignants (conseillers principaux d'éducation, chefs d'établissements), et concerne finalement l'ensemble des formateurs qui, eux aussi, effectuent des visites en classe, aident les stagiaires à analyser leurs pratiques et participent à leur évaluation.

C'est à eux que nous nous adressons dans cet ouvrage. Enseignants, ils doivent prendre en charge, souvent au pied levé, parfois à leur corps défendant, des rôles de formateurs d'adultes, alors que rien ni personne ne les y prépare. On pourrait s'interroger sur le décalage entre la demande forte (et dans une certaine mesure de plus en plus forte) qui leur est faite par l'institution et le déni de formation, parfois même d'information, qui paradoxalement, l'accompagne. 

Page 7. 

 

"Le terrorisme de la formation

Il y a aujourd'hui une idéologie terroriste de la formation qui devient à la fois une revendication (on ne peut rien faire si l'on n'a pas été formé), et un alibi (on ne fait rien puisqu'on n'a pas été formé). Il est plus réaliste d'admettre, notamment dans le cas qui nous occupe, que la formation est un accompagnement de la pratique plutôt qu'un préalable, ou pire, une dénonciation, au risque de déstabiliser les praticiens (tels des mille-pattes dubitatifs ou culpabilisés). De notre point de vue, tout enseignant normalement constitué et suffisamment impliqué dans son métier est susceptible de collaborer utilement à la formation de ses jeunes collègues: plutôt les soldats de l'an II que l'armée de métier.... 

Cependant, la plupart des rôles qu'il y aura à prendre en charge en tant que formateur ne s'inscrivent pas dans la continuité de ceux qu'il pratique en tant qu'enseignant. Entre les deux, il y a plus de rupture que de continuité. D'où l'intérêt de la formation qui facilite la distanciation par rapport à son expérience et soit à même d'instrumenter une pratique largement contre-intuitive. 

Page 56.

   

Cherchez l'erreur:

 

Quelle différence y a-t-il entre ces deux dialogues?

 

Dialogue 1: 

Conseiller: "tu devrais te déplacer davantage dans la classe..

"Stagiaire: "non, c'est mieux que les élèves aient un repère fixe."

 

Dialogue 2: 

Conseiller: "j'aime bien aller à l'opéra...

Stagiaire: ""moi, je préfère la techno..."

 

Il faudra bien en trouver une si l'on veut que la formation se démarque d'une conversation de salon (ou de salle des profs) à propos des goûts et des couleurs. En matière de conseil, le problème qui va se poser est donc d'abord celui du fondement de la légitimité de l'opinion, et donc du type d'influence qu'elle est susceptible d'avoir sur celui à qui elle est destinée.

 

P. 69

 

Le formateur du terrain entre trois chaises: 

Il n'est pas l'ami du stagiaire. ils ne se sont pas choisis, en tous cas pas par affinités. S'il est souhaitable que s'établissent entre eux de bonnes relations, ce n'est pas la qualité de ces relations qui détermine le fait qu'ils se rencontrent et doivent travailler ensemble. Il en va ici comme de toutes relations professionnelles: elles n'empêchent pas, le cas échéant, les relations amicales, mais elles ne sont en aucun cas conditionnées par elles. 

Il n'est pas non plus son chef. Tout aspect hiérarchique n'est pas absent de leur relation, mais ce n'est pas non plus ce qui la constitue. Même si le conseiller pédagogique ou le maître formateur est titulaire et que le stagiaire -par définition" ne l'est pas; même s'il pénètre dans sa classe et rédige sur lui un rapport, il n'en est pas moins son collègue, un pair, ce qui le met d'ailleurs dans une situation ambiguë. 

Enfin, quid de l'expérience du conseiller pédagogique ou du maître formateur par rapport à l'enseignement? Là encore, le compte n'y est pas. Certes, le conseiller pédagogique a capitalisé une certaine expérience. La sienne propre, et, éventuellement, celle des stagiaires dont il pu être le témoin. Mais cela ne constitue pas véritablement la condition de l'expertise qui ne provient pas, nous l'avons noté, de l'expérience personnellement vécue: le conseiller conjugal n'est pas nécessairement quelqu'un qui a eu une vie sentimentale agitée et quoiqu'on en dise, tous les psychologues ne sont pas fous....

P. 71

 

    

     

Lecture 1 ] Lecture 2 ] Lecture 3 ] Lecture 4 ] Lecture 5 ] Lecture 6 ] Lecture 7 ] Lecture 8 ] Lecture 9 ] Lecture 10 ] Lecture 11 ] Lecture12 ] Lecture 13 ] Lecture 14 ] Lecture 15 ] Lecture 16 ] Lecture 17 ] Lecture 18 ] Lecture 19 ] [ Lecture 20 ] Lecture 21 ] Lecture 22 ] Lecture 23 ]