Lecture 11

Accueil ]    [ Sommaire ] [ Présentation ] [ Moteur ]

[ Rééducation ] [ Lectures ]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La rééducation du langage de l'enfant

Savoir-faire-dire-être

 

françoise Estienne

 

Masson

Février 2002

 

 

Pour aller directement au chapitre concerné, cliquez sur le dossier:

 

Coups de cœur

Quatrième de couverture

Sommaire

Citations
 

 

 

Coups de cœur:   

 

Un patchwork mêlant pratique et théorie et qui présente des outils et des exercices utilisables en orthophonie, des tableaux récapitulatifs des principales étapes du développement langagier de l'enfant, mais aussi des techniques d'évaluation du langage, quelques tests et une bibliographie commentée (ce qui est suffisamment rare pour être noté).

 

Ce livre  contient de nombreuses idées d'exercices pour enrichir et entraîner le langage oral, de l'articulation  à la phrase en passant par les mots. 

Les propositions de remédiations sont décrites et les mises en pratiques explicitées. On y découvre:

bullet

différents  exercices (de répétition, métalinguistiques...),

bullet

l'utilisation de jeux (loto, balle aux mots...), 

bullet

celle du dessin (dessin interactif, dessin dicté...) 

bullet

et  de très nombreuses autres idées....

Pour toutes ces raisons, cet ouvrage peut être utile aux enseignants, aux orthophonistes et aux parents.

 

 

 

Quatrième de couverture:

 

"Cet ouvrage a pour intention d'illustrer comment en tant que rééducateur (1), on peut approcher l'enfant, le langage, ses accidents de parcours et sa remédiation comme trajet balisé. 

Après un court chapitre qui campe les fondements théoriques, l'ouvrage se veut essentiellement pratique en présentant concrètement les outils du savoir, savoir-faire-dire-être, et leur mise en application avec les jeunes enfants et leurs parents tant au niveau de la démarche de l'examen qu'en ce qui concerne la rééducation qui occupe une place centrale. 

Celle-ci est abordée comme un état d'esprit qui s'incarne dans une série d'exercices et d'activités langagières recouvrant les divers aspects du langage oral et de la communication. Ces exercices sont applicables de façon individuelle ou collective à tous les jeunes enfants pour analyser, stimuler et développer leur langage.

 

Le savoir qui fait l'objet d'un dernier chapitre est alimenté par l'apport de quelques études sur le langage.

 

Cet ouvrage s'adresse en priorité aux orthophonistes, mais il intéressera aussi les institutrices de la maternelle et du cours préparatoire, mais également les parents, éducateurs, puéricultrices.... en contact avec de jeunes enfants."

 

Françoise Estienne

est professeur à l'université catholique de Louvain en Belgique. Elle est l'auteur de divers ouvrages qui abordent l'examen et la rééducation du langage oral et écrit, de la voix et des bégaiements. 

 

 

Remarque personnelle:

(1): Le terme rééducateur est utilisé ici dans le sens de "rééducateur du langage oral et écrit", soit orthophoniste ou logopède. Il ne concerne pas les enseignants spécialisés chargés de rééducation de l'Éducation Nationale Française (rééducateur, rééducatrice).

 

 

 

Table des matières

(allégée).

 

Introduction

  1. Les fondements théoriques. Savoir, savoir-faire-dire-être.

  2. Les outils du savoir-faire-dire-être

  3. La démarche de l'examen

  4. Évaluer le langage de l'enfant

  5. La rééducation du langage oral

  6. Du faire au savoir-faire et dire

  7. Alimenter le savoir

  8. Conclure

  9. bibliographie

 

 

 

 

 

Extraits:

 

"Outils du savoir-faire-dire-être

 

Les outils suivant constituent un amalgame emprunté à divers courants.

Parmi ceux-ci, on retient:

bullet

l'analyse transactionnelle;

bullet

la programmation neurolinguistique

bullet

les thérapies comportementales et cognitives

bullet

les thérapies systémiques et paradoxales

bullet

les thérapies non -directives

bullet

les approches métaphorique."

 

Page 13

 

 

"Les outils du savoir-faire-dire-être

 

Chaque outil a sa raison d'être et prend place dans le processus thérapeutique:

bullet

les uns servent davantage à établir le contact et à se mettre sur la même longueur d'onde que le sujet, comme par exemple: repérer le système perceptif vako/g (visuel auditif, kinesthésique, olfactif/gustatif) déceler le canal préférentiel: pensée, action, émotion;

bullet

certains permettent de repérer les état du moi et d'analyser les transactions;

bullet

d'autres visent à mieux se connaître et à identifier le système de valeurs de la personne et du thérapeute (le scénario de vie)

bullet

d'autres encore enclenchent et favorisent le changement comme par exemple, l'établissement d'un contrat, les séances à l'essai, les délais, la mise en pratique du reliquat non résolu, le suscitement de l'autonomie et de la responsabilisation avec l'évitement de la symbiose et des jeux psychologiques; 

bullet

certains servent à développer un climat propice au travail et au changement (...)"

 

Page 12/13

 

 

"La fin du traitement et le reliquat non résolu

 

On espace et on termine une rééducation (1) non quand l'intégralité du  problème ou du symptôme a disparu mais quand il y a des preuves ou des indices que la personne, ici l'enfant, possède les moyens suffisants pour poursuivre, sans l'aide de l'orthophonie, son évolution.

 

Les indices sont externes et objectifs:

bullet

les résultats aux tests

bullet

les dires du milieu proche et éloigné

bullet

l'observation de l'orthophoniste qui se rend compte que l'enfant met bien en pratique les stratégies qu'on lui apprend

bullet

des acquis au niveau du langage, de la parole

bullet

un acquis ou un changement de comportement

bullet

des acquis observables et précisés concrètement"

 

Page 24

 

 

"Les signes de reconnaissance

 

On sait quelle influence, faste ou néfaste, ont les signes de reconnaissance que l'on manifeste à autrui.

Des signes de reconnaissance négatifs (tu es distrait, tu parles mal, je ne comprends pas, fais un effort...) ont tendance à fixer et à renforcer chez l'enfant une image négative de lui. Il a vite fait de se vivre comme un méchant, un handicapé.... et d'obnubiler en lui toute tentative d'essayer de faire mieux: à quoi bon, c'est quand même toujours mal, ou je suis quand même toujours incapable. 

A l'inverse, les signes de reconnaissance positifs sont u levier puissant pour inciter l'enfant à agir pour faire encore mieux. 

L'orthophoniste veillera à multiplier les signes de reconnaissance positifs aux parents, à l'enfant, à lui-même (pourquoi pas?)

Ces signes de reconnaissance peuvent être donnés par des paroles, des gestes, un regard qui créent une atmosphère de chaleur propice au travail. 

On peut adresser des signes de reconnaissance pour ce qu'on est ou ce qu'on fait.

Ils n'ont rien à voir avec la flatterie, ils sont exprimés à la première personne.

En voici des exemples:  j'apprécie comme tu as choisi de belles couleurs pour ton dessin; cela me fait plaisir que tu sois venu tout seul; regarde, comme tu as réussi à placer toutes les cartes, j'aime beaucoup travailler avec toi; c'est formidable comme tu deviens capable de mettre des mots dans ta tête.

Les signes verbaux positifs sont tout aussi énergétisants: un bon sourire, un regard pétillant, une poignée de main."

 

Page 26

 

 

Les types de compréhension

 

Une première forme de compréhension consiste à deviner le sens d'un message à partir du contexte situationnel, de l'intonation et de suppositions.

 

Une deuxième forme est la compréhension lexicale qui s'efforce de deviner le sens du message à partir de la signification des mots individuels ou de certains d'entre eux.

 

Une troisième forme procède par analyse morphosyntaxique et lexicale. Les lexèmes sont analysés dans leurs relations grammaticales.

 

Page 48

 

 

1) Le terme rééducation est employé ici dans le sens "rééducation du langage oral et écrit" et se réfère au travail des orthophonistes (logopèdes) et non pas à celui des rééducateurs de l'Éducation Nationale. 

 

 

 

 

    

     
Lecture 1 ] Lecture 2 ] Lecture 3 ] Lecture 4 ] Lecture 5 ] Lecture 6 ] Lecture 7 ] Lecture 8 ] Lecture 9 ] Lecture 10 ] [ Lecture 11 ] Lecture12 ] Lecture 13 ] Lecture 14 ] Lecture 15 ] Lecture 16 ] Lecture 17 ] Lecture 18 ] Lecture 19 ] Lecture 20 ] Lecture 21 ] Lecture 22 ] Lecture 23 ]