Lecture 18

Accueil ]    [ Sommaire ] [ Présentation ] [ Moteur ]

[ Rééducation ] [ Lectures ]

 

 

  Lecture 17

Ecarts de langue écarts de culture

 

Lecture 19

Le saisissement de l'écriture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfants en souffrance d'apprendre

Aide rééducative et difficultés d'adhésion scolaire des jeunes enfants

 

Guy Hervé

Préface de Mireille Cifali

 

L'Harmattan

Juin 2006

 

 

 

 

Pour aller directement au chapitre concerné, cliquez sur le dossier:

Coups de cœur

A venir, dès que j'aurai bien tout lu et écrit très sérieusement... hé, hé.

Quatrième de couverture

Table des matières

Citations

Du même auteur
Commande?

 

 

Quatrième de couverture

"Comment apprendre dans un milieu scolaire déconcertant, trop éloigné de ses préoccupations d'enfant ? Quand des difficultés d'inscription culturelle, d'investissement affectif et cognitif des apprentissages freinent la réussite scolaire, le rééducateur propose aux jeunes élèves une démarche originale. Au fil des pages, le lecteur découvre les actions conduites par les adultes en amont de l'aide, puis les suivis au quotidien dans leur complexité. Théories et techniques étayent une pratique professionnelle argumentée, ancrée dans une intention proprement éducative. À ce titre et par la vision de l'enfant-élève qu'il propose, cet ouvrage est riche d'enseignements pour tous les acteurs de l'éducation"

 

 

Guy Hervé 

Instituteur praticien de la Pédagogie Institutionnelle plusieurs années durant, il travaille dès 1983 en poste d'adaptation (aide pédagogique). Il devient rééducateur en RASED à la création de ce dispositif d'aides aux élèves en difficulté (1990).

Citations et extraits:

Ethique et rééducation

"Rappelons en accord avec les apports de Charlotte Herfray, qu'une éthique professionnelle suppose une cohésion entre:

bullet

des valeurs personnelles: options philosophiques, politiques, positions affectives,

bullet

le recours à des options théoriques précises, approfondies, régulièrement interrogées (sans quoi ces options glissent vers des croyances, des dogmes inefficients),

bullet

la mise en oeuvre de techniques en corrélation avec ces deux précédents pôles, valeurs et théories."

 P. 26

"Retour sur la séance: 

Pendant la phase de jeu, André se projette totalement dans les rôles sur un mode très pulsionnel. Il m'étonne lorsqu'il décide l'exécution de son loup par les méchant, ("parce qu'il est le plus fort"). Le clivage entre bons et mauvais objets semble incertains, et, de toutes manière, si "le méchant" parvient à tuer le loup, il n'intervient qu'à l'issue du scénario, lorsque tous les personnages ont été tués. Pourtant, ce retournement de situation final perturbe André, même s'il en est l'initiateur: il éprouve pour la première fois des difficultés pour restituer le scénario, omet des étapes. Au-delà de la dévoration, de l'action ambiguë des persécuteurs, la problématique "voir, ne pas voir" dynamise pour partie le scénario. Cette pulsion scopique, préalable aux pulsions épistémophiliques dans la théorie, peut aussi s'interpréter, dans la manière dont elle fonctionne ici, comme un questionnement sur le savoir."

P. 99 

Retour sur cette médiation (jeu à règles: "Le Qui est-ce?" avec Leslie)

Pour cerner la démarche sous-jacente de l'adulte, je soulignerai dans un premier temps les stratégies qu'il a contournées. Devenir rééducateur oblige l'enseignant à changer de perspective. Cette première séquence au cours de laquelle il convenait avant tout de ne rien "apprendre" à "l'élève" illustre partiellement cette mutation professionnelle. La découverte de ce jeu par l'enfant aurait pu être abordée comme une situation à résonance pédagogique: j'aurais pu sérier les obstacles croisés par Emilie, j'airais pu la conduire sur le chemin de règles complexifiées ou encore l'orienter progressivement vers la vraie règle, lui faire exercer des compétences langagières et cognitives". 

P. 204

Les séquences médiatisées par le "Qui est-ce?": 

"(...)

Première séquences: 

bullet

Accueil, sécurisation, observation entrecroisée enfant/rééducateur, première mise en place du cadre.

 (...)

Les séquences initiales:

bullet

Accueil, sécurisation, recueil d'observation, intervention de l'adulte pour favoriser l'exploration de certaines ressources du cadre rééducatif (dont le cadre spatial et la dimension corporelle). 

(...)

Ouverture de l'espace potentiel: 

bullet

L'adulte assure des fonctions d'accueil et de complémentarité imaginaire. L'orientation vers le jeu symbolique permet l'expression pulsionnelle, fantasmatique. Cette stimulation du registre imaginaire est un premier pas vers la dynamique des processus de symbolisation. 

 

(...)

Liaisons imaginaire-symbolique: 

L'adulte oscille entre accueil, complémentarité imaginaire et des fonctions de nomination, de limitation, frustration. Le jeu symbolique réoriente l'économie pulsionnelle qui se trouve ici associée à l'action des processus secondaires. Emergence d'un moi psychique plus stable. Dans ces moments inhérents à toute rééducation, l'accueil des forces destructrices peut poser problème à l'adulte et altérer la qualité de son accompagnement si les mouvances contre transférentielles ne sont pas prises en compte. 

 

(...)

A divers moment de la démarche: 

Ré-interrogation de la fonction relationnelle, des caractéristiques sécurisantes de la rencontre... Et sans doute, comme André dans l'exemple retenu, de la fiabilité du rééducateur. 

 

(...)

Vers les codes, accès au symbolique relié aux contenus fantasmatiques initiaux: 

Phase déterminante de la rééducation, puisque l'adulte "propose" à l'enfant de quitter l'expression de ses fantasmes pour en porter certains signifiant sur une scène nouvelle, codifiée, partageable... Le scolaire est tout proche. 

 

(...)

Vers la clôture: 

Les signifiants culturels et scolaires occupent une place prépondérante. Les parasitages émotionnels tendent à disparaître. Pour certains élèves, l'accompagnement de cette clôture induit la mise en oeuvre d'un projet de type ASDP, ciblé sur la lecture écriture ou numération, communiqué à la classe. Une dernière séquence revient sur l'ensemble des séquences décrites dans le dossier, lors d'un entretien rééducateur-enfant."

Page 206 à 223.

Remarque: 

Pour une meilleur appréhension de ce qu'a voulu montrer l'auteur, 

et des précautions qu'il a prises par rapport à l'utilisation de ce schéma, je vous conseille vivement de lire l'ensemble du

chapitre IV 

Recours au jeux en rééducation, 

page 202 à 228.

Prévention: 

Ne pas travailler directement, explicitement sur les dynamiques fantasmatiques, sans les dénier, orienter les interactions vers des niveaux d'expression symbolique partageable et partagé: ces stratégies permettent de distinguer approche rééducative et approche préventive. Nous avons croisé plus haut des critères de distinction formelle voisins entre ASDP (Aide Spécialisée à Dominante Pédagogique) et ASDR (Aides Spécialisée à Dominante Rééducative). 

Les actions préventives ont, de fait, une dominange pédagogique."

 

Page 314

 

"Je laisse le dernier mot à l'un d'eux, maintenu au CE1, violemment hostile à toute forme d'activité scolaire, perdant peu à peu ses faibles acquis. Au seuil de la rééducation, quelques semaines avant les prémisses d'un positionnement nouveau, il disait l'inéluctable prise de risque mise en jeu entre "le savoir et l'apprendre"...

....Il le disait à sa manière, dès la première séance via un scénario construit à l'aide des figurines du conte "Blanche Neige". 

 

La pomme empoisonnée

Dans une forêt, il y a cinq maisons. 

Il y a la maison des trois nains qui travaillent beaucoup, la maison d'un nain qui tient une fleur et celle d'un nain qui tient une lampe. Et puis il y a la maison de la sorcière et même, à l'autre bout de cette forêt, il y a la maison de Blanche-neige. 

 

Le nain qui tient une lampe est très curieux. Un jour, il s'approche de la maison de la sorcière parce qu'il veut savoir ce qu'elle fabrique. Il regarde par la fenêtre sas se montrer. IL surprend la sorcière en train de préparer une pomme empoisonnée. 

Ce soir là, le nains qui tient une lampe court vers la maison des trois nains, ceux qui veulent toujours travailler. Il leur explique ce qu'il a vu chez la sorcière. 

Deux nains partent dans la maison du nain qui teint la fleur, pour lui passer le mot. 

Le nain qui tient la fleur part alors en courant chez Blanche-neige. 

 

Il veut la prévenir!

 

Il explique le plus clairement possible à Blanche-neige ce qui se passe chez la sorcière: 

- Blanche-neige, lui dit-il, tu dois faire très attention! La sorcière a préparé une pomme empoisonnée!"

Le lendemain, la sorcière vient frapper chez Blanche-neige. Elle lui dit qu'elle est son amie. La sorcière déclare aussi qu'elle veut lui donner une belle pomme rouge. 

Blanche-neige ouvre alors sa porte et...

 

... Elle goûte la pomme!

Elle s'écroule. 

 

Blanche Neige est raide morte, empoisonnée. 

Ce soir-là, tous les amis se retrouvent dans la maison des nains qui travaillent tout le temps. Ils décident de passer voir Blanche-neige. 
Ils décident d'y aller tous ensemble. 

 

Arrivés dans cette maision, ils décrouvent Blanche-neigne inanimée par terre. 
Ils disent: 

-On l'avait prévenue!

Voilà, c'est fini! (sic)"

Pages 319-321.

Du même auteur :

bullet

"Intervenir en réseaux d'aides spécialisées aux enfants en difficultés.Histoires de Paul, Hugo et Pierre" Paris, Armand Colin, 2006, (Coll. Formation des enseignants) préface de P. Meirieu

bullet

« Maître E : quels élèves, quelle place, quelles actions ? » in Comprendre et aider les enfants en difficulté scolaire, collectif, Paris : Retz, 2004

bullet

« Comment dire l’indicible ? » in La littérature de jeunesse face à la mort, Paris : Textes et Documents pour la Classe n° 843, 2002

bullet

Six contes de tous les jours, Paris : Hatier, 1999

bullet

Les bonnes idées d'Alex, Paris : Hatier, 1999
(Fichiers « Conceptualiser l’écrit » - préface J. Fijalkow)

bullet

Six titres dans la collection "Cahiers citoyens", Paris : Syros, 1998 à 2001

Pour ceux qui souhaiteraient commander, cliquer sur les liens ci-dessous:

Page d'accueil

acheter en ligne sur alapage.com Amazon.fr Fnac.com

    

     

Lecture 1 ] Lecture 2 ] Lecture 3 ] Lecture 4 ] Lecture 5 ] Lecture 6 ] Lecture 7 ] Lecture 8 ] Lecture 9 ] Lecture 10 ] Lecture 11 ] Lecture12 ] Lecture 13 ] Lecture 14 ] Lecture 15 ] Lecture 16 ] Lecture 17 ] [ Lecture 18 ] Lecture 19 ] Lecture 20 ] Lecture 21 ] Lecture 22 ] Lecture 23 ]