Prévention

Accueil ] Présentation ] Sommaire ] Diffusion ] Forum ] Livre d'or ] Logos ] Moteur ] Résistance ] Nouveautés ]

[ Formation ] [ Définitions ]

Rééducation Symptômes Prévention Empathie Médiation Jeu Musicothérapie Résilience Doudous Etayage Génogramme Rêve éveillé Estime de soi

 

   

 

 

 

 

Prévention

[voir aussi la page "les notions clés" sur le site de Thierry Berthou]

"A lire le dictionnaire (le Petit Robert, en l'occurrence), cette action étrange (...) vise, de manière contradictoire:

bullet

soit à précipiter l'accomplissement (on se précipite pour précipiter) comme dans "prévenir les besoins, les désirs de quelqu'un";

bullet

soit aller au devant pour faire obstacle, empêcher l'accomplissement d'un événement fâcheux. 

 

C'est évidemment cette dernière acception que nous retiendrons aujourd'hui, mas il ne faudra pas oublier la première , lourde d'enseignement et qui éclaire singulièrement la seconde."

 

La prévention à l'école de la philosophie aux actes

Ivan Darrault-Harris

 

L'Erre numéro spécial 

7ème congrès de la FNAREN

Fédération Nationale des Associations de Rééducateurs de l'Education Nationale

Clermont-Ferrand

23-24-25 mai 1991

Page 19

 

____________________________________

 

 

Prévenir des difficultés scolaires et psychologiques

 

"Si la mission de l'école est, au sens le plus étroit mais peut-être aussi le plus précis, de faire de l'enfant un élève (..) la prévention à l'école consiste, eu égard aux exigences et contraintes qui définissent le statut d'élève et à la logique de construction, d'élaboration progressive du savoir, à aider l'enfant à surmonter les difficultés de ce passage au statut d'élève, c'est-à-dire à pouvoir être un élève, pouvoir ne plus être seulement un enfant. 

On saisit dès lors, dans la banalité de cette définition, que la prévention (...) implique la prise en compte de l'enfant, dans la radicale spécificité de son histoire, de l'élève, dans la relative généralité du processus qui y aboutit et des inévitables conflits, crises, réaménagements, renonciations (castrations) qui ponctuent le passage de l'un à l'autre et qu'il ne s'agit donc pas de "prévenir" (au sens de "empêcher de venir") en tant que tels, mais dont on peut et doit "prévenir" (au sens de "aller au devant de") les effets éventuellement destructurants. Autrement dit, les difficultés de l'élève (..) sont dialectiquement liées aux difficultés de l'enfant. Les troubles dit "instrumentaux" (qui pour cette raison, ne sont pratiquement jamais seulement instrumentaux) révèlent, masquent ("effets de masque") des troubles plus complexes, relationnels. La prévention de ces derniers est un préalable à celle des premiers. "

 

Prévention: que prévient-on?

Dominique De Peslouan

 

L'Erre numéro spécial 

7ème congrès de la FNAREN

Fédération Nationale des Associations de Rééducateurs de l'Éducation Nationale

Clermont-Ferrand

23-24-25 mai 1991

Page 62

 

____________________________________

Prévention

"L'intervention préventive à l'école possède donc indiscutablement des caractéristiques singulières.

Elle s'appuie sur un groupe afin de créer ou de renforcer un sentiment particulier d'appartenance sociale chez l'enfant concerné, elle introduit un "tiers" externe spectateur et acteur d'un travail fondé pour l'essentiel sur la réussite de chacun, elle mêle enfin et superpose -en vue d'être efficace- deux temps et deux regards: celui de l'enfant qui, dans un présent incongru" contredit le passé d'habitude, celui de l'autre" qui observe et qui transformé peu à peu par l'évidence d'une compétence et par la réussite individuelle déclenche à son insu un processus, capable de modifier l'estime fondamentale de soi du sujet."

 

Prévenir et éduquer  

 J.J. Guillarmé et D. Luciani 

EAP 2000

p. 152

____________________________________

Du danger de la prévention:

 

"A toute entreprise de prévention, quelle qu'elle soit, est attaché un redoutable piège, celui de la fascination qu'exerce la maîtrise, la toute-puissance prophétique conduisant, pour son plus grand bien, à l'anéantissement du sujet, enfermé qu'il risque d'être dans le cadre prévisionnel des besoins, des désirs, des multiples accidents et maux susceptibles de mettre son existence en danger. 

Protéger le sujet, mais au prix de le perdre

Et l'on sait ce que cette attitude systématique peut amener si, par exemple, l'on attribue le rôle de prévenant à la mère, et à l'enfant celui de... prévenu. 

"Prévenir toujours les désirs n'est pas l'art de les contenter, mais de les éteindre" (J.-J. Rousseau).

Ce danger inhérent au projet et à l'acte préventifs devient très important quand il s'agit de penser la prévention dans le cadre de l'École, tout particulièrement à l'École Maternelle."

 

La prévention à l'école de la philosophie aux actes

Ivan Darrault-Harris

 

L'Erre numéro spécial 

7ème congrès de la FNAREN

Fédération Nationale des Associations de Rééducateurs de l'Éducation Nationale

Clermont-Ferrand

23-24-25 mai 1991

Page 20

 

____________________________________

 

Préventions et conduites symptomatiques à l'école

 

"L'ambiguïté de la prévention tient aussi à l'ambivalence des symptômes manifestés à l'école. Au plan métapsychologique, cette ambivalence est liée au statut de compromis du symptôme: réalisation d'une exigence du Surmoi et position du refoulé pulsionnel. Ce compromis (même dans le cas de symptômes non névrotiques) permet certains bénéfices secondaires et, pour certains symptômes, une échappatoire à l'angoisse: en ce sens, le symptôme peut avoir lui-même valeur de prévention, empêcher l'angoisse de venir."

 

Prévention: que prévient-on?

Dominique De Peslouan

 

L'Erre numéro spécial 

7ème congrès de la FNAREN

Fédération Nationale des Associations de Rééducateurs de l'Éducation Nationale

Clermont-Ferrand

23-24-25 mai 1991

Page 65

 

____________________________________

 

Les trois niveaux de prévention

 

"Le travail de prévention à l'École se déploiera à trois niveaux aussi distincts que complémentaires:

bullet

la prévention primaire, dont l'objectif est d'empêcher l'apparition de signes d'inadaptation et d'échec consommés.  (...)

bullet

la prévention secondaire s'adresse aux enfants qui manifestent déjà des signes d'inadaptation et d'échec avérés, caractérisés, plus ou moins chronicisés.(..)

bullet

enfin la prévention tertiaire est, au sein de l'école, l'ultime action dirigée vers l'enfant, l'élève en danger de quitter l'institution éducative pour des structures spécialisées intégrées ou non dans l'École. (...)

Ces trois niveaux vont nous servir de cadre général commode pour préciser et les pratiques préventives retenues, et les acteurs responsables des interventions."

 

La prévention à l'école de la philosophie aux actes

Ivan Darrault-Harris

 

L'Erre numéro spécial 

7ème congrès de la FNAREN

Fédération Nationale des Associations de Rééducateurs de l'Éducation Nationale

Clermont-Ferrand

23-24-25 mai 1991

Page 20

 

____________________________________

 

Les trois niveaux de prévention

 

La prévention primaire constitue le premier niveau. Elle concerne les "facteurs de risques", présents chez chaque individu. Cette forme de prévention vise la santé. Elle s'efforce de la préserver en anticipant, autant qu'il est possible, les troubles qui pourraient venir l'altérer. (...)

 

La prévention secondaire constitue le second niveau. Elle vise à dépister et à traiter les difficultés et les troubles, avant qu'ils ne provoquent des désordres chroniques nuisibles ou douloureux pour le sujet. Cette forme de prévention se fonde sur le temps et la précocité d'intervention. son outils principal est le dépistage. Elle repose sur une conception évolutive des troubles. Elle appelle, avant tout, un traitement rapide et adapté.

 

La prévention tertiaire constitue le troisième niveau. Elle s'adresse aux individus exclus, du fait de leur état, de la population normale. (..) Sa finalité est la réinsertion de l'individu traité dans le monde social ordinaire."

 

Prévenir et éduquer  

 J.J. Guillarmé et D. Luciani 

EAP 2000

p. 54/55

 

____________________________________

 

La prévention: un concept nécessaire, mais une tâche impossible

 

"La distinction classique entre dépistage, prévention primaire et secondaire n'est pas facile à établir en pratique. Quand il y a risque, les mesures préventives s'inscrivent déjà dans une dimension thérapeutique. S'il faut se défendre de tout interventionnisme psychiatrisant, il faut tout autant se défier de l'attentisme et du déni des premiers signes d'inadaptation. L'attentisme débouche bien souvent sur un étiquetage ultérieur, entraînant dans certains cas l'exclusion et l'orientation vers des institutions spécialisées."

 

Vous avez dit prévention?

De l'origine d'un concept... à ses paradoxes

René Bobet

 

L'Erre numéro spécial 

7ème congrès de la FNAREN

Fédération Nationale des Associations de Rééducateurs de l'Éducation Nationale

Clermont-Ferrand

23-24-25 mai 1991

Page 46

 

____________________________________

 

Rééducation

"Ainsi la pratique rééducative est-elle définissable comme pratique préventive. Et il en va généralement ainsi de toute aide apportée dans l'École dans la mesure où cette aide peut être considérée comme évitant une détériorisation ultérieure. En fait la rééducation (....) est à considérer à la fois comme mesures préventives et comme preuve tangible de l'échec d'une prévention non prévue en amont".

Prévenir les préventions contre la prévention

I. Darrault-Harris

L'Erre N°4

Mars 98

Page 28/29

 

____________________________________

 

Quelques apports de la psychanalyse à l'éducation: la thèse préventive de Malandain (1989)

 

" Cet auteur présente quelques conditions (non hiérarchisées) pour que l'école puisse prétendre à un rôle préventif du point de vue de la santé mentale de l'enfant écolier:

bullet

Le niveau des exigences scolaires doit être adapté aux capacités réelles de l'enfant, à son niveau de maturité de telle sort que chacun puisse être en situation de réussite. (...)

bullet

Les objets de connaissance ne sont pas neutres affectivement. (...) Ils ont une fonction dans l'élaboration des conflits. Le travail scolaire peut aussi bien engendrer selon le cas une réparation narcissique que favoriser l'angoisse et la formation de symptômes. (...)

bullet

Le groupe peut favoriser des mécanismes de rivalité ou d'identification. Il convient que l'élève puisse être successivement intégré, en fonction d'objectifs pédagogiques définis, dans des groupes larges ou plus restreints. 

bullet

Les élèves doivent être mis à l'abri de la dépendance régressive due à leur position d'enseigné et à l'abri des angoisses infantiles que cette situation "réveille" en eux. 

 

La spécificité de la prévention à l'école: des aspects analytiques vers des hypothèses cognitives différentielles

Maxime Blanc

 

L'Erre numéro spécial 

7ème congrès de la FNAREN

Fédération Nationale des Associations de Rééducateurs de l'Éducation Nationale

Clermont-Ferrand

23-24-25 mai 1991

Page 31

 

____________________________________

 

L'Éducation Nationale et la prévention

 

"Dans les textes officiels de l'Éducation Nationale, l'idée de prévention apparaît pour la première fois dans la circulaire du 9 février 1970. (...)

L'analyse de ces diverses circulaires définit la politique de l'Éducation nationale au regard de la prévention (....):

bullet

la prévention concerne tous les partenaires de l'école. Elle prend une particulière importance dans le cycle des apprentissages premiers et dans celui des apprentissages. Les mesures de prévention visent à éviter que des difficultés, quelquefois mineures, ne s'accentuent et ne deviennent durables (circulaire de 19990 sur les réseaux d'aides spécialisées);

bullet

les aides spécialisées ne se substituent pas à l'action des maîtres. Elles ne sont requises que lorsqu'une réponse pédagogique suffisamment efficiente n'a pu être apportée ou que le recours à l'aide spécialisée s'impose, d'emblée, comme une évidence. Les intervenants spécialisés des RASED contribuent, en liaison avec les parents et les enseignants, à prévenir, à réduire les difficultés éprouvées par les élèves, leur permettant ainsi de tirer le meilleur profit de leur scolarité."

Vous avez dit prévention?

De l'origine d'un concept... à ses paradoxes

René Bobet

 

L'Erre numéro spécial 

7ème congrès de la FNAREN

Fédération Nationale des Associations de Rééducateurs de l'Éducation Nationale

Clermont-Ferrand

23-24-25 mai 1991

Page 46

 

____________________________________

 

 

Approche clinique et prévention

 

"Pour nous, cliniciens, la prévention consiste en l'aide à apporter à ceux à qui incombe ce "métier impossible"selon Freud de parents, d'éducateurs, d'enseignants.

En effet, il est utile de rappeler que le principal atout du développement de l'enfant, ce sont ses parents et ses enseignants: des adultes qui ont une confiance suffisante en leur valeur, en leur avenir, en leur métier, et qui savent les communiquer. Des adultes qui offrent à l'enfant, comme matériau de construction psychique, leur propre capacité personnelle d'adaptation, soit la reconnaissance en eux-mêmes de ce conflit, moteur du développement psychique, entre désir et peur du changement. 

C'est la reconnaissance en soi-même de ce conflit, parfois violemment réveillé par la rencontre avec les enfants en crise, qui permet d'accueillir, de comprendre les difficultés rencontrées par les enfants-mais aussi les parents et les enseignants- et d'inventer les réponses adéquates. 

A certaines conditions, l'école maternelle peut avoir cette action préventive: favoriser la capacité de penser de façon constructive les émotions et les moments de crise traversés par les enfants. Cela sous-entend des enseignants capables d'anticiper créativement le développement de l'enfant, et quand cela leur devient difficile, capables d'accueillir favorablement l'aide de leurs collègues spécialisés. Peut-être pour les "soulager" provisoirement, mais surtout pour les aider à retrouver cette capacité de penser ensembles leurs actions en faveur du développement."

 

L'accueil  à l'école: quelques repères pour penser la prévention

Anne Boyer

 

L'Erre numéro spécial 

7ème congrès de la FNAREN

Fédération Nationale des Associations de Rééducateurs de l'Éducation Nationale

Clermont-Ferrand

23-24-25 mai 1991

Page 57

 

 

Remonter ] Rééducation ] Symptômes ] [ Prévention ] Empathie ] Médiation ] Jeu ] Musicothérapie ] Résilience ] Doudous ] Etayage ] Génogramme ] Rêve éveillé ] Estime de soi ]