Réagir

Accueil ] Page principale 1 ]    [ Sommaire ] [ Présentation ] [ Moteur ]

[ Rééducation ] [ Séances ] [ Elia 3 ]

Définitions Maltraitance A l'école Accueillir Réagir Réagir 2 Après Prévention Liens Ressources Associations

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Que faire en tant qu'enseignant.

Une démarche en plusieurs temps:

 

 Introduction et remarque: 

Les démarches suivantes sont (en majeure partie) celles préconisées par l'inspection académique du Bas-Rhin dans le dossier Enfance en danger réalisé par l'Inspection Académique et le Service Social en faveur des Élèves en novembre 1997.

Il peut y avoir des différences dans le fonctionnement de votre département et donc des directives légèrement différentes. Renseignez-vous! 

I. Prévention:

 

bullet

Afficher le N° Vert National, le 119.

bullet

Mettre en place au moins une information annuelle pour tous les élèves sur le thème de l'enfance en danger.

bullet

Mettre en place des actions de préventions.

bullet

Utiliser des albums évoquant différentes situations de maltraitance, en classe et/ou en BCD.

bullet

etc....

 

II. Informer:

Si un enseignant soupçonne ou constate un enfant en danger, il doit immédiatement en référer à son directeur d'école. 

Le directeur d'école devrait alors:

 

bullet

Faire établir un constat médical par:
bullet

Le médecin de Protection Maternelle et Infantile de votre secteur (P.M.I.), quand l'enfant à moins de 6 ans.

bullet

Le personnel médical du Service de Promotion de la Santé en Faveur des Élèves, si l'enfant a plus de 6 ans.

bullet

Un constat social par le service social polyvalent de secteur de votre commune (coordonnées disponibles soit à la mairie soit au service social du Conseil Général.

 
bullet

Alerter l'Inspecteur de l'Éducation Nationale de circonscription ( I.E.N.).

 
bullet

Réunir, pour une évaluation et une action concertée, l'équipe éducative élargie:
bullet

le directeur de l'école

bullet

le ou les enseignants concernés

bullet

le R.A.S.E.D. ...........

bullet

les personnels de l'éducation nationale concernés

bullet

l'I.E.N. s'il le souhaite

bullet

le médecin et l'infirmier scolaire

bullet

la P.M.I.

bullet

le service social

 

bullet

Informer les parents, lors d'un entretien, des constats effectués à l'école ( à l'exception des cas d'abus sexuel au sein même de la famille) et des suites données.

 
bullet

Dans les cas de violences sexuelles, et pour soutenir le groupe scolaire, le directeur fera appel à la cellule d'écoute du centre de ressources départemental qui interviendra dans un objectif d'aide, d'écoute et d'assistance.

 

 

III. Évaluer:

La réunion de l'Équipe Éducative élargie.

A) Introduction:

Il est important que la situation puisse être évaluée de manière pluridisciplinaire et qu'elle fasse l'objet d'une action concertée. 

Les objectifs de cette synthèse peuvent donc être:

bullet

Mettre en commun les informations,

bullet

Évaluer la nature du danger 

bullet

Évaluer l'urgence de la situation

bullet

Décider de la suite à donner (informations des autorités et des service compétents, informations des parents, surveillance, signalement, suivi ........)

bullet

Répartir les tâches (qui fait quoi)

B) Évaluer:

bullet

reprendre les textes officiels

bullet

reprendre les définitions (enfant maltraité, enfant à risque....)

bullet

rassembler les éléments sur l'enfant, sa famille, sa scolarité, son comportement, son environnement

bullet

rassembler les faits

bullet

évaluer la nature du danger

bullet

évaluer le danger actuel pour l'enfant

bullet

évaluer les incidences sur l'enfant

bullet

se questionner sur la fréquence des faits

bullet

se questionner sur la chronicité des actes

C) Idées en vrac:

Pour l'avoir vécu: 

Les situations de maltraitance "aspirent" souvent les équipes les plus professionnelles, et les laissent sans distance, sans défenses, sans discernement, ravagées par l'émotion, sidérées par la violence, l'horreur et le doute. De ce fait les synthèses effectuées sont rarement efficaces.

Pour cette raison, il me paraît particulièrement important de choisir un animateur (président) de réunion qui saura:

 

bullet

Organiser les temps de parole

bullet

Donner un cadre auquel on peut se référer: présenter le déroulement de la réunion, son objectif, les règles de prise de parole, les textes de référence etc.

 
bullet

Éviter le sur-intérêt du groupe pour le comportement, la situation, les dysfonctionnements familiaux

bullet

Amener le groupe à rester centré sur l'enfant

bullet

Éviter au groupe de se laisser submerger par le doute qui peut inhiber toute velléité d'action. En effet, il n'est pas nécessaire d'avoir une preuve pour pouvoir signaler. L'enseignant  faisant un signalement ne doit pas apporter de preuves ou établir la réalité des faits. Ceci est l'exclusivité de la justice. 

 
bullet

Proposer, si nécessaire un autre cadre pour que les enseignants concernés puissent mettre des mots sur les émotions et sentiments qui les traversent.

 

IV. Signaler:

"A) En cas d'extrême gravité:

Informer directement le tribunal et/ou la gendarmerie ou le commissariat ou la Brigade des mineurs. Envoyer un fax au tribunal compétent et une copie du rapport au supérieur hiérarchique et au  coordonnateur enfance en danger à l'Inspection Académique.

B) En général:

Signaler, c'est informer les autorités compétentes afin d'obtenir une protection de l'enfant.

A l'exception des cas d'extrême urgence et gravité, ce sera la tâche du coordonnateur enfance en danger à l'Inspection Académique.

Pour ce faire, tout membre de la communauté scolaire concerné par le cas d'un enfant en danger transmettra des informations écrites précises au plus vite:

bullet

Un exemplaire par voie hiérarchique à l'Inspecteur de l'Éducation Nationale de la circonscription, 

bullet

Un exemplaire par voie directe au coordonnateur "enfance en danger" de votre Inspection Académique.

Le signalement sera un document ultérieurement transmis à l'Aide Sociale à l'Enfance (ASE au Conseil Général) ou à l'autorité judiciaire après évaluation pluridisciplinaire et si possible pluri-institutionnelle.

 C) Comment signaler:

Dans la mesure ou le signalement déclenche la prise en charge, il est important d'être précis:

bullet

Identité de l'enfant: nom, prénom, date de naissance, filiation, domicile,

bullet

faisceau de signes et symptômes observés,

bullet

ce que l'on connaît personnellement du contexte de vie de l'enfant,

bullet

transcrire ce qui a été dit par l'enfant, avec ses mots...."

En annexe, vous trouverez les rubriques du  document proposé par l'inspection académique du Bas-Rhin. Il  est laissé au libre choix des enseignants de l'utiliser tel quel ou comme guide. 

 

V. Que faire pour soi-même:

bullet

Lire la législation spécifique

bullet

S'informer auprès des associations

bullet

se documenter sur le sujet: livres pour adultes, livres pour enfants, brochures, vidéos, sites Internet ...

 
bullet

Participer à un groupe d'analyse de la pratique permettant un travail d'élaboration centré sur le vécu de l'enseignant dans sa pratique quotidienne. (Dans le Bas-Rhin, de tels groupes sont proposés tous les ans dans le Plan Académique de formation).

http://www.chez.com/sylviecastaing/

Sylvie CASTAING © 

Tous droits réservés

Toute reproduction totale ou partielle de ces écrits ne peut être faite sans mon consentement écrit.

Remonter Rapport