Rééducation

Accueil ] Présentation ] Sommaire ] Diffusion ] Forum ] Livre d'or ] Logos ] Moteur ] Résistance ] Nouveautés ]

[ Formation ] [ Définitions ]

Rééducation Symptômes Prévention Empathie Médiation Jeu Musicothérapie Résilience Doudous Etayage Génogramme Rêve éveillé Estime de soi

 

   

 

 

 

 
 Rééducation

 

   La rééducation 

" la rééducation c'est une pratique relationnelle interactive qui met en présence un enfant (des enfants), un adulte et un certain nombre de supports variés. Elle a pour fonction de conduire progressivement l'enfant à un réaménagement de son mode de relation à l'environnement et de lui permettre de retrouver l'estime de soi, le plaisir du fonctionnement intellectuel et le goût d'apprendre. Elle ne poursuit donc pas un objectif d'adaptation étroite à des acquisitions mais vise à créer les conditions d'un engagement actif et personnel de l'enfant dans la construction ou la reconstruction de ses compétences d'élève. Pour y arriver, il y a nécessité d'un cadre spécifique qui permet l'instauration d'un processus dynamique de transformation du sujet qui le rend plus apte à s'approprier le savoir"

D. LUCIANI 

Formatrice IUFM Paris Molitor

 

____________________________________

 

 

 La rééducation:

"La rééducation scolaire se caractérise par un objectif d’adaptation ou de réadaptation à l’école. Elle s'adresse à des enfants dont la scolarisation est entravée pour des raisons d'ordre psychologique. On peut donc la définir comme une psychothérapie à visée symptomatique. L’objectif de toute thérapie d’inspiration psychanalytique, quel que soit le dispositif thérapeutique particulier qu’elle met en œuvre, même lorsqu’il s’éloigne considérablement de la cure analytique traditionnelle, vise à permettre à la personne prise en charge d’opérer un travail de réaménagement psychique plus ou moins approfondi, selon les objectifs visés, ou selon les techniques utilisées, ou encore selon les pathologies, ces trois facteurs pouvant se croiser de multiples façons"

Daniel CALIN,

 

Cette citation est extraite du texte de Daniel Calin: "Le travail psychique en rééducation".

Pour en savoir plus et en lire l'intégralité (je vous le conseille vivement, d'ailleurs ;-)

http://daniel.calin.free.fr/textes/reeduc.html

____________________________________

 

La rééducation:

"La rééducation, consiste à mettre en place un travail de transformations des situations produites ou rencontrées dans les séances, à partir d'une interrelation construite en s'appuyant sur des supports identifiables."

Jean-Jacques GUILLARME et Dominique LUCIANI

"La réussite de l'enfant en difficulté", 

page172.

 

____________________________________

 

 

La rééducation:

"La rééducation à l'école s'adresse totalement au sujet. Elle vise à fournir à l'enfant les moyens de régler lui-mêmes ses comptes puis à permettre à l'écolier retrouvé, de reprendre en classe le chemin des apprentissage et de redécouvrir l'estime de soi. La rééducation interroge le sens, c'est-à-dire ce qu'il y a "d'ailleurs" dans le présent scolaire et elle s'adresse directement aux raisons mêmes qui font que cet "ailleurs" demeure ici et veille.

Comme le soutien spécialisé, la rééducation se fonde sur l'intersubjectivité. Mais si le soutien s'appui sur une intersubjectivité présente, identifiable, qui s'écorche aux faits et aux mots, la rééducation se fonde sur une intersubjectivité implicite, médiatisée par le travail du jeu et de l'imaginaire, qui éprouve à l'insu même du sujet son rapport à l'interdit et à la souffrance. La rééducation vise donc à redonner sa place d'enfant à un sujet devenu importun pour l'élève. Elle vise à restaurer l'écolier.

Jean-Jacques GUILLARME et Dominique LUCIANI

"La réussite de l'enfant en difficulté"

page188.

 

____________________________________

 

La rééducation:

"La rééducation est une activité spécifique, obéissant à des indications précises, à une méthodologie propre, à un projet élaboré, évolutif, traduit dans un contrat. Elle se développe et s'exprime dans un cadre matériel et relationnel bien maîtrisé. Il en résulte un travail appuyé sur des supports précis, transformés pas à pas en situation "problématique" sous l'effet d'un interrelation humaine. C'est un travail à "haut risque" parce qu'il introduit des instants cahotants, tâtonnants, incertains, sans cesse à  construire et à "travailler". La rééducation d'un enfant en difficulté à l'école, ne permet pas, en effet, de décrire chaque fois l'acquis de la séance. Ce n'est pas une suite de "leçons à apprendre, d'acquisitions à faire, de connaissances à contrôler". La rééducation ce n'est pas un petit peu de classe avec un seul élève. Il n'y a pas en rééducation un "avant" ignorant et un "après" savant. Seulement un sens qui se dérobe et progressivement se révèle. Pas nécessairement là où l'on croyait."

Jean-Jacques GUILLARME et Dominique LUCIANI

"La réussite de l'enfant en difficulté", 

page180/181/

 

____________________________________

 

 

La rééducation:

"Elle s'adresse à des enfants dont le rejet de l'école et des apprentissages demande à être entendu comme un symptôme. Pour des raisons complexes et chaque fois singulières, ces enfants ont beaucoup de peine à se constituer une identité d'écolier et d'élève; ils sont intérieurement en rupture d'école et en rupture d'apprentissage.

Il s'agit alors de les aider à se réconcilier avec la scolarité dans toutes ses dimensions : relation, socialité, culture, apprentissages instrumentaux.

Cela ne passe certainement pas par du soutien pédagogique (même spécialisé) ou par du rattrapage mais, en amont, par un travail sur les rapports, symboliques et affectifs, que ces enfants entretiennent avec les apprentissages et même, plus fondamentalement, avec l'acte d'apprendre.

Ces rapports mettent nécessairement et essentiellement en cause les relations personnelles aux médiateurs et représentants du savoir que sont les parents et les maîtres, sans toutefois que la vie privée de l'enfant puisse devenir l'enjeu du travail rééducatif. L'objectif est de libérer l'activité cognitive et de permettre à ces enfants de devenir des écoliers et des élèves psychiquement autonomes."

Martial PREVOT

http://martial.multimania.com/Reeducation/RASEDsomm/rased2.html

____________________________________

 

La rééducation:

 

"Processus relationnel interactif conduisant progressivement l'enfant à un réaménagement de son mode de relation à son environnement et à la maîtrise symbolique de la réalité"

M. Dupuy,

"La rééducation en question... Définitions et modèles" 

Cahiers de Beaumont n°42, 1988, in "Intervenir en réseaux d'aides spécialisées aux enfants en difficulté", Guy Hervé, 2000.

____________________________________

 

La rééducation:

 

L'intervention rééducative "consiste moins à transmettre des systèmes symboliques conventionnels que de mobiliser le fonctionnement psychique qui en permet l'accès" 

O. Avron, 

"Les processus de symbolisation, processus mutatifs", 

Cahiers de l'IPC3 mai 1986, in "Intervenir en réseaux d'aides spécialisées aux enfants en difficulté", Guy Hervé, 2000.

____________________________________

 

La rééducation:

 

"D'une certaine façon, du côté de l'enfant, la rééducation est la possibilité de créer ou de restaurer des liens qui vont lui permettre de lier des représentations personnelles à des représentations culturelles plus communément partageables. Cela suppose que soient offertes  à l'enfant des médiations culturelles ou corporelles lui permettant de transformer ce qui serait de l'ordre de l'éprouvé en quelque chose qui deviendrait symbolisable. C'est la possibilité pour l'enfant de mettre en forme un imaginaire archaïque qui gèle son évolution et qui au lieu de lui permettre d'entrer dans les apprentissages et les acquisitions culturelles, émerge en symptôme."

A. Frigara, 

"Rééducation et créativité", 

Congrès FNAREN, p 65, 1992, in "Intervenir en réseaux d'aides spécialisées aux enfants en difficulté", Guy Hervé, 2000.

____________________________________

Rééducateur

" Mais ce n'est pas tout; dans son nom même, "rééducateur", il n'y a aucune ambiguïté;

Re-educere, la racine latine du mot lui donne son sens:

bullet

Re: de nouveau, encore,

bullet

Ex Ducere: conduire hors de, faire sortir, s'en sortir.

En grec, le même mot est pédagogue. La signification actuelle de ce mot est pervertie par son orientations scientifique. Pédagogie: technique d'enseignement! Nous sommes loin de son étymologie: conduire un enfant."

Apprendre en maternelle pour jouer au primaire

Gabriel Pignoly

 

L'Erre n° spécial

7ème congrès de la FNAREN

Clermont-Ferrand

P. 100

 

____________________________________

 

Le rééducateur:

"C'est le maître chargé des actions à dominante rééducative."

"Ces actions s'adressent préventivement d'abord, à des enfants qui ne manifestent pas le désir d'apprendre et ne parviennent pas encore à donner du sens à l'école. 

Pour des raisons psychologiques, ces enfants manifestent souvent soit de l'hyperactivité associée à un déficit d'attention, voir de l'agressivité, sans que l'on puisse parler de troubles du comportement, soit au contraire des inhibitions diverses dans le comportement individuel ou en groupe. S'y ajoutent des problèmes de langage oral et/ou de motricité liés à un tableau d'ensemble où domine l'immaturité. Ces divers troubles rendent donc problématique l'adaptation de l'enfant à l'école, ce qui entraînera de la part du rééducateur la nécessité de travailler le plus souvent en "amont " des apprentissages ou dans le "détour" par rapport à ceux-ci. Ce qui ne signifie pas que les apprentissages soient perdus de vue et que l'action des rééducateurs se limite à ne travailler que sur les savoir-être.

Le travail relationnel avec l'enfant à travers des activités diverses tournant autour du jeu (jeu sensori-moteur, jeu symbolique, dessin, peinture, modelage, marionnettes...) amènera le plus souvent le sujet à évoluer en cours de rééducation, à passer de l'état d'enfant au statut d'élève de l'école, à se maîtriser émotionnellement, et à vouloir entrer dans les apprentissages et les objectifs de l'école, en restaurant ainsi son estime de soi et son désir d'appendre. 

Il s'agit de construire ou de reconstituer aussi en rééducation les compétences transversales de type savoir-être, pour parvenir avant la tenue de la rééducation à se confronter aux apprentissages de l'école, puisque l'enfant, le plus souvent en exprimera le désir à son rééducateur. 

Les médiations utilisées en rééducation ne doivent donc pas systématiquement écarter des supports de l'ordre de l'expression et de la communication écrite et de l'ordre des activités logico-mathématiques. Parmi ces supports, des activités autour de l'album, du conte, des ateliers d'écriture, des jeux mathématiques sont également à envisager, qui garantiront d'autant mieux le transfert par l'enfant sur des apprentissages cognitifs en classe.

Le rééducateur intervient avec les enfants individuellement ou en petits groupes, sur la base d'un projet d'aide rééducative, établi en concertation avec le maître de la classe et la famille, qui sera invitée à donner son accord."

J.M. Gillig et coll.

"Repères pour une pratique de l'Adaptation et de l'Intégration Scolaire à l'école primaire".

 

Inspection Académique et Direction départementale des affaires sanitaires et sociales du Bas-Rhin.

 

____________________________________

Le rééducateur:

"Il travaille sur les conditions d'élaboration des apprentissages et leur mise en oeuvre. 

L'approche est centrée sur l'enfant.

Sa mission est de rendre l'enfant capable de devenir un élève et d'en assumer le statut. Les difficultés relevées chez l'enfant ne sont pas du domaine de la déficience ; seulement l'enfant n'est pas mobilisable sur demande de l'enseignant. La vie scolaire présente peu d'intérêt, de signification pour lui. Il a des difficultés à dissocier l'affectif de l'intellectuel. Les objectifs scolaires ne sont pas perdus de vue, mais, mis provisoirement entre parenthèses."

 

Définition extraite du site suivant:

http://netia59.ac-lille.fr/was/rased/maitre_g.htm

____________________________________

 

Approche rééducative à dominante relationnelle:

 

"Interrelations individuelles enfant/adulte ou groupes restreints médiatisées par divers supports dont jeux symboliques, dessins, modelages, actions psychomotrices, ateliers contes, jeu psychodramatique, etc. Ces médiations viseraient alors l'émergence du registre imaginaire et parallèlement l'élaboration symbolique nécessaire à l'équilibration intra psychique de l'enfant (rôle déterminant des processus de symbolisation).

Orientation: psychoaffective.

Visée: restauration du désir d'apprendre, travail sur l'estime de soi de l'enfant."

(....)

Guy Hervé

Intervenir en Réseaux d'aides spécialisées aux enfants en difficulté, 

2000, p 27.

Y lire aussi à ce sujet, les définitions des approches rééducatives à dominante instrumentale et psychopédagogique, et également l'intéressante synthèse de la page 30.

____________________________________

La rééducation:

" (...) l'un des objets fondamentaux de la rééducation, ce sont effectivement les "trous", les blessures, l'"inacceptable" que laisse, en l'enfant, le fait que quelqu'un , dont le lien lui est indispensable, est vécu comme n'ayant pas honoré son devoir d'alliance envers lui. Et cela, même dans des situations dont cet autre n'est pas responsable, ou encore lorsque lui-même se vît comme n'ayant pas honoré son devoir d'alliance envers ce autre. La rééducation est la tentative de restauration de l'alliance, à laquelle le rééducateur procède lorsqu'il est face à une dette d'alliance qui a produit, chez l'enfant , un trou au niveau de l'image soi et de l'image de l'autre, trou qui, par extension, affecte son rapport au monde, monde scolaire compris."

Jacques Lévine

 

préface du livre de Jeannine Duval Héraudet

Une difficulté si ordinaire, les écouter pour qu'ils apprennent.

2001, P. 11

____________________________________

Rééducation et thérapie:

"L'action rééducative repose non sur l'intersection de deux intimités qui se livrent,  mais sur le travail effectué en commun sur la situation crée par cette rencontre interindividuelle et un "support" qui fera "tiers". Les transformations successives de la situation construisent la rééducation. "

Guillarmé Jean-Jacques, Luciani Dominique

 

La réussite de l'élève en difficulté, tome 2, Agir.

E.A.P.

 1997.

Pages 212/213

 

[ Rééducation ] Symptômes ] Prévention ] Empathie ] Médiation ] Jeu ] Musicothérapie ] Résilience ] Doudous ] Etayage ] Génogramme ] Rêve éveillé ] Estime de soi ]