Rituels

Accueil ]    [ Sommaire ] [ Présentation ] [ Moteur ]

[ Rééducation ] [ Supports ]

Albums Tarots des contes Territoires Ressources Rituels

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rituels

 

I. Définitions :

J’appelle « rituels » à l’instar de F. Rosenbaum (1) :

 

bullet

La structure même de la séance, son cadre, qui, pour un même suivi (de groupe ou individuel) reste pratiquement identique.

bullet

Les « rituels de passage » qui marquent l’entrée et la sortie de l’espace rééducatif.

bullet

Les « petits rituels de passage » entrent les différentes activités de la séance, ou ceux permettant le passage d’une activité extérieure à une activité plus intérieure.. Ces rituels sont choisis en fonction du groupe ou de l’enfant, de ses préférences, et des objectifs du travail rééducatif en cours.

 

II. Fonctions :

Ces fonctions sont présentées et explicitées par C. Rosenbaum (2). J’en reprends ici les idées principales :

 

A) Une fonction de discrimination et de repère. (repérage spatio-temporel)

 

B) Une fonction tranquillisante et contenante. 

 

C) Une fonction de prédictibilité :

« Les délimitations du cadre, déjà annoncées dans le contrat préalable à l’entrée dans le groupe, développent les facultés d’anticipation et de successivité. Ces facultés contribuent à l’établissement des liens de causalité, à la structuration de la pensée et, conséquemment, à la structuration du langage. Elles facilitent l’appropriation du pouvoir de représentation, d’intériorisation des actions et d’élaboration des images mentales » (3)

 

D) Une fonction de transmission et de transfert :

« Ces rituels sont les contenants des processus évolutifs de chaque membre du groupe. Anzieu les appelle les enveloppes visibles et verbalisables : ce sont celles que les enfants seront capables de transmettre à l’intérieur et à l’extérieur du groupe, elles constituent les réponses à la question  « qu’avez-vous fait aujourd’hui ». (4)

 

III. Exemples de rituels que j'utilise:

A) Organisation de la séance :

bullet

Le cadre (règles, fréquence, lieu, organisation groupale ou travail individuel) fait partie intégrante du contrat passé avec l’enfant (et sa famille).

bullet

Le choix de la médiation et de ses modalités organisationnelles également.

bullet

Le déroulement immuable de la séance.

B) Rituels d’entrée et de sortie :

bullet

Rituels des places

bullet

Rituels des salutations

bullet

Rituels des prénoms

bullet

Rituel de la passation du contrat et de son rappel

bullet

Rituel du « doudou bisous coucou » (5) (rituel d’entrée et de sortie)

bullet

Rituels de sortie

C) Rituels d’appartenance au groupe :

bullet

Rituels de représentation de la rencontre

bullet

Rituels de représentation des liens

bullet

Rituels des jeux collectifs ou de coopération

D) Rituels d’élaboration d’une relation sécurisante et de confiance: (groupe et individuel)

bullet

Rituels des petits jeux de confiance

E) Petits rituels de passage:

bullet

Rituel du « stop »

bullet

Rituel du "bâton de parole"

bullet

Rituel des vœux

bullet

Rituels du rangement

bullet

Rituels de massage

bullet

Rituels des comptines et jeux chantés

bullet

Rituels de déplacement d’un lieu à l’autre…

bullet

Etc…

Ces rituels se retrouvent tout au long de l’année.

Pour les catégories B, C, D, E, ils se présentent le plus souvent sous forme de jeux, peuvent fluctuer dans une même catégorie et/ou se transformer en fonction de l’évolution du groupe.

L’organisation, la structure interne de la séance peut être transformée après évaluation, réajustements et transformation du contrat.

 

 

(1) Francine Rosenbaum, Approche transculturelle des troubles de la communication, langage et migration, Masson, 1997, Page 21.

 

(2) Francine Rosenbaum, Approche transculturelle des troubles de la communication, langage et migration, Masson, 1997, Pages 21 et 22.

 

(3) Francine Rosenbaum, Approche transculturelle des troubles de la communication, langage et migration, Masson, 1997, Page 22.

 

(4) Francine Rosenbaum, Approche transculturelle des troubles de la communication, langage et migration, Masson, 1997, Page 22

 

(5) Voir dans la même veine la « La cérémonie des bisous » et la « mémé bisous » de Jean-Claude Renoux, L’éveil par le conte, Petit parcours théorique, suivi de 25 historiettes pour parents et éducateurs de jeunes enfants, collection « L’espace du conte », Edisud, 1999, Pages 27,28,29.

 

Pour plus d'informations sur le live de F. Rosenbaum, "Approche transculturelle des troubles de la communication", voir aussi la fiche de lecture le concernant, sur ce même site, en cliquant ici

Si vous avez des questions, des points à éclaircir, ou une expérience à partager, n'hésitez pas, écrivez moi...

 

 

http://www.chez.com/sylviecastaing/

Sylvie CASTAING © 

Tous droits réservés

Mise en ligne

Le 1er septembre 2002

Toute reproduction totale ou partielle de ces écrits ne peut être faite sans mon consentement écrit.

Remonter ] Albums ] Tarots des contes ] Territoires ] Ressources ] [ Rituels ]